En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Photo non datée de six des sept moines Trappistes enlevés et assassinés en 1996.
 

Le juge français Marc Trévidic a obtenu en Algérie le feu vert pour autopsier en 2014 les têtes des moines de Tibéhirine, dans le cadre de son enquête sur leur assassinat en 1996.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Amina Renard
    Amina Renard     

    c est tres bien de savoir la verite.et puis qui a recu un menbre du gia a l ambassade de france,la justice c est pour cex qui sont mort aussi ,

  • PicsouDesouche
    PicsouDesouche     

    Qu'on arrête de dépenser de l'argent public pour ça. Les responsables ne seront jamais inquiétés. On voit bien même sur des affaires actuelles que le système enterre la vérité si possible et, à défaut, déclare systématiquement les assassins de cette provenance comme aliénés/déséquilibrés, qu'il ne faut surtout pas stigmatiser.

  • Salah Krakria
    Salah Krakria     

    OK

  • Mallet
    Mallet     

    Ceux qui les ont assassinés sont des barbares

Votre réponse
Postez un commentaire