En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Thierry Dol, otage, Aqmi, Areva
 

Deux ans après sa libération, l'ex-otage d'Al-Qaïda au Maghreb islamique a annoncé son intention de porter plainte contre l'Etat français et son ancien employeur Areva. L'ingénieur a précisé lundi les raisons de ce choix en parlant pour la première fois aux médias .

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • strikler
    strikler     

    encore un qui veut téter grassement la mamelle de la France .....je suppose qu'on va lui donner aussi sa carte d'invalide et la pension qui va avec.....

  • strikler
    strikler     

    Une case vide administrative...... pas grave on a un Cazeneuve .....

  • mamily
    mamily     

    Je ne comprend pas sa démarche !! Combien sont morts ? Lui a été libéré sûrement avec l argent du contribuable et il trouve le moyen de porter plainte ! C est à se demander si nous devons intervenir pour ceux qui choisissent de s expatrier pour se remplir les poches mais qui viennent ensuite se plaindre qu il y a des risques !!?

  • Denver
    Denver     

    Vous avez droit à ma reconnaissance éternelle, mais sans augmentation de ma feuille d'impot

  • norton_13
    norton_13     

    il a la chance d'avoir encore la tête sur les épaules, pas grâce aux socialos à priori !

    Ste51
    Ste51      (réponse à norton_13)

    Sûrement grâce au fn pfff

    norton_13
    norton_13      (réponse à Ste51)

    non, grâce au contribuable français qui a payé la rançon !

    Ste51
    Ste51      (réponse à norton_13)

    Tu as des infos qu on a pas?

  • Ste51
    Ste51     

    Je veux une reconnaissance il aurait dû dire je veux une reconnaissance pécuniaire

  • LILLOIS
    LILLOIS     

    il savait très bien quand travaillant dans cette région,il y avait des risques,personne ne la obligeait à prendre le poste du fric rien que du fric c'est tout

Votre réponse
Postez un commentaire