En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Pour l'avocat de l'ancien ministre du Budget, placer 15 millions d'euros dans une suisse, n'est pas crédible sur le plan du bon sens
 
Pour l'avocat de l'ancien ministre du Budget, placer 15 millions d'euros dans une suisse, n'est pas crédible sur le plan du bon sens" - DR

L'information de la télévision suisse attribuant à l'ancien ministre du Budget une tentative de placer 15 millions d'euros en Suisse "n'est pas crédible", a estimé dimanche son avocat Jean Veil.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
4 opinions
  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    cl avocat ou plus précisément le baveux ne parle jamais les yeux dans les yeux pour ce cas bien précis a part empocher le pactole son client est cuit avec toutes les casseroles qui traînent derrière lui et c est une bonne chose

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    l'avocat a-t-il parlé les yeux dans les yeux ...

  • Walter Benjamin
    Walter Benjamin     

    C'est la fin de l'idéologie néolibérale qui n'a rien à voir avec le libéralisme (lisez Catherine Audard) Cette idéologie de la dérégulation totale des marchés devait conduire à la prospérité: on a vu ,cela conduit à la plus grande tricherie de l'histoire ,et ce jusque dans les rouages des états....de 22 000 à 60 000 milliards d'argent volé aux états circulent dans les "paradis fiscaux" ,mais c'est fini ,Chypre a montré qu'il était possible de prélever 60% de ces dépôts frauduleux en .....24 heures ,la leçon a été vite apprise par les Russes qui retirent massivement leurs fond de tous les "paradis" .En effet ,après le prochain credit crunch et big krach dans quelques mois, les états exsangues ne pourront plus payer pour sauver les banques, et une loi d'une ligne fermera ces "paradis" : automatisation des échanges d'informations bancaires et fin du secret sous peine de retrait des licences des banques (= nationalisation sèche, c'est légal !) Vous verrez alors qu'il y a de l'argent ,beaucoup d'argent et que certains vont devoir réapprendre à payer des impôts et ne plus vivre au crochet des pauvres et petits qui eux en payaient

  • Philippe PEREZ
    Philippe PEREZ     

    Ahhhhhh parce-que lui, il est crédible ???? Je me marre.........

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •