En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Technicolor d’Angers : « Ce sont des assassins, des voyous en col blanc »

Mis à jour le
Les employés de Technicolor devant le site d'Angers qu'ils occupent
 

Après l’annonce de la fermeture de l’usine Technicolor d’Angers jeudi, les 350 salariés occupent le site pour être sûrs de toucher leur prime de départ. « Il va falloir que je retrouve un boulot, et avec toutes les boites qui ferment… », s’inquiète un salarié.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

51 opinions
  • gan
    gan     

    Ce sont les syndicats aidés de la gauche, qui par démagogie ont mis la France la ou est est. Pendant ce temps, les Allemands ont réformé leur pays de toute dépense parasite, et sont maintenant donnés en exemple partout pour leur réussite dans tous les domaines (pendant que les Français se tournent les pouces en vivant au dessus de leur moyen en utilisant au maximum les avantages sociaux qui ruine la France).

  • gan
    gan     

    Avec une gauche qui veut bouffer du patron voila le résultat, tous ses gens qui pleurent ont voter Hollande ( que ses pleureurs demandent a Hollande et Montebour des dommages et intérêts pour promesse mensongère )

  • chusson8
    chusson8     

    entièrement d'accord avec vous, !!!

  • chausson80
    chausson80     

    C'est pas en faisant 20 heures par semaine que la France pour remonter, nous sommes le seule pays au monde à dormir autant.

  • JFG29
    JFG29     

    Mais que fait le Ministre du redressement Négatif soit Montebourg, il dors sur ces Lauriers, ons ne l'endends plus et encore une explosion du chômage, et maintenant la Sté "CARREFOUR" vas licencier des centaines de postes administrtifs.

  • Alex987
    Alex987     

    il faut une bonne fois pour toute arrêter de rêver et de raconter n'importe quoi. le monde est entrain de change radicalement. nous sommes condamnés à réfléchir sérieusement sur notre adaptation aux changements et sur le fait que le pôle décisionnel du monde est entrain de partir ailleurs. arrêtons de raconter les histoires de nationalisation, de requisitions etc... sous mitterand on l'a bien fait avec arcellor, ce qui a conduit quelques années après à un rachat pour une bouchée de pain par MITAL et les suites que l'on connait.

  • KOPOPKPKO
    KOPOPKPKO     

    Avec l'application de la directive service, les français verront bientôt ce qu'est le chômage de masse...

  • CHAGA
    CHAGA     

    Il est dommage que le transfert de charge vers la TVA et la CSG, n'ai pas été fait en 2007 comme promis. Ce sera beaucoup plus difficile à tenir maintenant. La France dans l'Europe doit aussi mieux protéger les frontières contre le dumping à l'intérieur et à l'extérieur. Si l'Europe était le pb, l'Allemagne serait aussi mal que nous. Mais on peut vouloir privilégier la nation sur l'Europe. C'est un autre choix.

  • CHAGA
    CHAGA     

    Il est urgent d'inscrire au parlement la loi sur l'obligation de vente des sites d'entreprises fermées par leur propriétaire. Et si il n'y a pas de re-preneur inscrire dans la loi que l'état ou les collectivité locales peuvent préempter le site pour l'acheter à l'euro symbolique, ou le louer par un bail à 30 ans ou emphytéotique à 99 ans. Ce qui permettra de travailler sereinement sur la ré-industrialisation, ou la conversion des sites et des emplois. La promesse doit être tenue.

  • CHAGA
    CHAGA     

    L'histoire de Thomson et Technicolor, ne pourra pas être refaite. Merci de la rappeler, l'incapacité de la France a défendre par un actionnariat stable les entreprises de haute technologie...Cela me ramène au noyau de M. Balladur. Maintenant, qui parle de vente à 1 € ? Vous, pas moi. Je parle d'obligation de mise en vente d'un site quand une multinationale ou une entreprise veut s'en séparer pour des raisons x ou y. Et qu'en absence de repreneur le site soit préempté pour l'euro symbolique par la puissance publique. Ne confondez pas tout et juste je ne me prends pas pour une économiste, je livre un avis au débat sur un forum...

Lire la suite des opinions (51)

Votre réponse
Postez un commentaire