En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Placé en garde à vue lundi matin, Bernard Tapie affirme n'avoir rien à se reprocher.
 

Bernard Tapie a été placé en garde à vue lundi matin par la brigade financière à l'hôpital de l'Hôtel-Dieu, dans le cadre de l'enquête sur l'arbitrage qui lui avait octroyé en 2008 plus de 400 millions d'euros dans son litige avec le Crédit Lyonnais sur la vente d'Adidas.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

61 opinions
  • aldamo
    aldamo     

    il aurait placé ses biens de sorte que l'on ne puisse les récupérer????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

  • YOYO2a
    YOYO2a     

    Le 9 octobre 2006, la Cour de cassation, saisie par le CDR à la demande du gouvernement, casse l'arrêt de la cour d'appel, sans se prononcer sur le fond du dossier, mais en jugeant que la cour d'appel « n'avait pas caractérisé les éléments qui auraient permis d’établir, selon la jurisprudence en la matière, que le Crédit lyonnais était obligé par un contrat auquel il n’était pas partie (ce n'est pas le crédit lyonnais qui a effectuer la vente mais SdBo donc vis de procédure)»[13]. <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<< En effet ce n'est pas le Crédit lyonnais mais la SdBO qui est signataire du mandat de vente d'Adidas. Sauf que la SdBO était filiale à 100 % du Crédit lyonnais. C'est cependant cette subtilité de forme qui renvoie les parties devant la cour d'appel. Cet arrêt n'est jugé satisfaisant par aucune des parties : <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<< Pour Bernard Tapie, cela signifie qu'il doit retourner devant la cour d'appel, puis éventuellement à nouveau devant la Cour de cassation, soit quatre à 7 ans de délai supplémentaire, dans une affaire qui dure déjà depuis treize ans.<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<
    Pour le CDR, la Cour de cassation ayant confirmé la recevabilité de la plainte envers le Crédit lyonnais, un nouveau risque existe : celui de la demande en annulation de la vente d'Adidas par Bernard Tapie, auquel cas le préjudice couramment estimé est la valeur de la société le jour du jugement. Soit aux alentours de 7 milliards d'euros de risque maximum[14].<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<
    C'est pourquoi, le 25 octobre 2007, Bernard Tapie et les représentants du CDR acceptent le passage par un tribunal arbitral.

  • YOYO2a
    YOYO2a     

    Ce que tout le monde suppute va devenir clair. La haine avec laquelle le PS et l'héritier N°1 de Tonton poursuivent Bernard Tapie est parfaitement dévoilée. Je n'ai pas de sympathie pour BT, mais il faut quand même rappeler qu'on le veuille ou non que c'est lui la victime dans cette affaire. Si jamais l'arbitrage est annulé, ça va nous coûter á tous un bras, qui ne fera que majorer d'autant le bras que nous a coûté la faillite du Crédit Lyonnais (7 milliards d'euros). Et d'ailleurs, ceux qui sont responsables de cette faillite, où sont ils ? Sont-ils passés devant la justice ?

  • frisco
    frisco     

    .................................Du chef de gang ?

  • stellavidal
    stellavidal     

    Je suis tout à fait d'accord avec votre commentaires QMATULI007. Tapie qui a si brillamment réussi même s'il n'est pas un saint, suscite envie, jalousie et haine. Les gens déblatèrent sans connaître le dossier, ils hurlent avec les loups sur un homme dont l'affaire fera ... pschitt !!!

  • glloq
    glloq     

    j'aime pas tapie qui bouffe a tout les râteliers et qui est un piètre homme d'affaire, monté en mayonnaise par les médias quand il combattait le fn, par contre je vois pas ce que la justice peut lui vouloir sur ce coup, après tout il n'a fait que demander une fois a la gauche et une fois a la droite de l'arranger dans ses affaires(le si bon homme d'affaire), a la limite la justice peut lui faire rendre une partie de la somme, je pense pas que demander quelque chose a quelqu'un soit répréhensible, par contre ceux qui ont négociés et décidés de l'arranger en échange de son soutient a des élections ont du soucis a se faire, c'est peut être le but de la justice de le faire parler, et là tapie devra exactement dire le but de ses différente visites et les conversations, et si il ment et que les juges s'en aperçoivent là il risque gros, donc en résumé tapie va tout balancer et certains vont morfler, mais lui je vois vraiment pas ce qu'il risque.

  • FRANCHOUILLARD LE BANNI
    FRANCHOUILLARD LE BANNI     

    Il allait se présenter aux municipales à MARSEILLE, alors on l'envoie en taule c'est du déjà vu avec DSK

  • cachtampon
    cachtampon     

    On craint un suicide, un malaise,
    on a prescrit une interrogation sous pentothal, un traitement préventif contre l'amnésie ou c'est parce qu'à l'Hotel Dieu on peut se faire livrer les repas en chambre particulière ? Va savoir ... On nous cache tout, on nous dit rien, on sait même plus si Tapie ne s'est pas mis une nouvelle société fois en faillite ...

  • Michel45
    Michel45     

    C'est probablement le cas oui. Tapie a toujours gagné dans cette affaire, et ce depuis 1995. Devant le tribunal du commerce, conseil d'Etat, tribunal administratif, tribunal arbitral, et même devant la cour de cassation contrairement à qui a été dit, qui a dénoncé les erreurs des filiales du CL. L'Etat joue avec le feu, et si ils repartent pour des années de procédures, ils vont s'en mordre les doigts.

  • QMATULI007
    QMATULI007     

    Que de haine après B.Tapie. J'aime les personnes qui écrivent ou qui parlent pour le plaisir de critiquer, de baver prétendant tout connaître. Mais arrêtez vous ne connaissez rien au dossier alors mélez vous de ce qui vous regarde. Conclusion vous êtes jaloux de la réussite de Tapie. On l'aime ou on l'aime pas mais c'est un mec et je dirai UN MEC BIEN ne vous en déplaise.

Lire la suite des opinions (61)

Votre réponse
Postez un commentaire