En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Si la baisse des ventes est sensible, le marché ne baisse pas en valeur.
 
Si la baisse des ventes est sensible, le marché ne baisse pas en valeur. - DR

Les ventes de cigarettes ont baissé de 5% dans l'hexagone, rapporte mardi Les Echos. Ce qui équivaut à 2,6 milliards de cigarettes vendues en moins.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
2 opinions
  • tiego56     

    Le résumé de se sujet est que 4,9% des cigarettes ne sont plus achetées chez les buralistes. Mais il y a toujours autant de fumeurs sinon plus. Les gens vont se fournir dans les pays frontaliers ou via la contrebande. La seule chose qui diminue c'est le nombre de bureaux de tabacs. cette propagande d'une rare hypocrisie ne satisfait que les associations anti-tabacs et le gouvernement qui remplis ces caisses. Si l’état justifie ces hausses de prix par la volonté de sauver des vie alors à quand l'augmentation de le la taxe sur les gaz polluants que nous respirons tous, sur l'alcool et j'en passe. Plutôt que d'augmenter les prix pourquoi ne pas interdire le tabacs? les vache à lait son trop nombreuses. Bref le profit passe avant la santé des français.

  • Carambar     

    et hausse des ventes aux pays frontaliers !!!!

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •