En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les syndicats ne désarment pas contre la réforme des retraites
 

PARIS (Reuters) - Les syndicats ont assuré jeudi que la mobilisation contre le projet de réforme des retraites était bien ancrée dans le pays malgré...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • TISSERAND
    TISSERAND     

    Je suis triste de voir mon pays s'enfoncer dans la crise par la faute d'incompétents qui sont aux manettes de notre pays. Je parle bien entendu des politiques, des syndicalistes et des médias. La réforme de la retraite ne concerne personne avant les échéances électorales de 2012. La démocratie nous permet l'alternance. Si la majorité des français est défavorable à cette réforme, elle aura l'occasion de le faire savoir en 2012 en élisant celle ou celui qui pourra, éventuellement, la remettre en cause, en s'épargnant une crise économique qui va entraîner un peu plus la France vers le déclin. Il restera alors de longs mois à chaque partie pour étoffer des propositions dans la paix et dans la sérénité.

  • RENARDIE
    RENARDIE     

    je suis bien d accord qu'il y a quelque chose à faire pourn les retraites, mais vous ne parlez pas beaucoup des retraites scandaleuses des ministres, députés etc..

  • erikson
    erikson     

    vous semblez un brun negatif dans vos propos voir défaitiste et vous avez raison , car la il ne s'agit pas de soutenir un gouvernement ou pas mais il s'agit de votre vie si votre choix vous pousse a y croire dur et ferme a cette réforme il ne faut pas venir vous plaindre apres mais la ou je veux en venir c'est que la crise que l'on continu de vivre a l'heure actuel a changer la donne l'argent emprunter doit être rembourser et c'est là que le bas blesse rajouter 2 ans 15 ans ne change ra rien l'emploi n'est pas là il faudrait une croissance de 7% avant 2015 pour être dans le vert à l'équilibre or ce n'est pas le cas il faut tous remettre a plat tous le systeme de droite ou de gauche ca n'importe peu........

  • lolodelyon020805
    lolodelyon020805     

    Je comprends pourquoi les syndicats sont si peu representes ds Les entreprises tjrs le meme discours de contestation
    On dirait que leur plaisir est de mettre le bordel.
    Leur seule reponse est de chauffer les etudiants ce qui est une honte
    Alors les syndicats laisser nous bosser

  • stamina
    stamina     

    Je suis un des "ahurris qui soutiennent cette réforme je vous le dit...."
    Ne soyez pas négatif.
    Dites-vous bien qu'à part vous, qui êtes sincère et maniez l'optimisation économique aussi bien que la langue française, bien des opposants sont a priori malveillants. Leurs préjugés(ne rien changer surtout !)les- vous- poussent à nuire au pays et à nos concitoyens.

  • stamina
    stamina     

    Vous avez mal compris le message gaullien. L'autisme économique, la naïveté face aux agitateurs, la chienlit, n'ont rien à voir avec la responsabilité du citoyen face à l'effort à consentir,le souci de la France.

  • eriksonn
    eriksonn     

    pourquoi une minorité de droite celle qui nous gouverne en l'occurence .... veut elle imposer un hold up social à l'immense majorité des français? on ne sait même pas pourquoi il veulent absolument cette réforme et pas une autre pourtant il y a d'autre solutions tous les ahurris qui soutiennent cette réforme je vous le dit dès a présent 2015 pour ne pas être surpris une belle crise vous attend tous les experts vous le confirmeront en privé( il va falloir rembourser les emprunts celle qui paye les retraites d'aujourd'hui).. sachez que si cette réforme passe elle fera en sorte d'aneantir définitivement vos retraites même la capitalisation n'y fera rien alors je vous le dit clairement faisons autrement maintenant trop tard apres.......

  • gggggg
    gggggg     

    s'ils ne veulent pas travailler qu'ils aillent en chine en coré à cuba ou je ne sais ou le marxisme règne MAIS QU'ILS NOUS LACHENT CES CGT ET COMMUNISTES la france n'a pas besoinde CA

  • poiuytgh
    poiuytgh     

    Issu d'une famille gaullienne, je ne reconnais plus ma famille politique celle à qui je croie. Aujourd'hui, je soutiens le mouvement social car ce n'est pas à ceux qui se lèvent le matin pour gagner leur vie de financer leurs propres retraites mais à ceux qui utilisent le travail et l'argent des travailleurs ( les banques,...)

  • J-Phi31
    J-Phi31     

    Quand on voit comment se décident les mouvements de grève, leur report, les blocages, par une poignée de personnes "votant" à main levée en l'absence de la quasi totalité des travailleurs de l'entreprise qui marquent leur opposition en n'assistant pas aux AG décrétées par une minorité, on se dit que la loi devrait exiger un nombre minimum de votes pour pouvoir valider la légitimité d'une action.



    Dans n’importe qu’elle association, un vote ne peut être validité que si on atteint le quorum, nombre minimum de présents pour qu’une décision puisse être entérinée.



    La pratique syndicale n’est pas démocratique, c’est la loi du plus fort, du plus grande gueule.



    Par ailleurs, la pratique de la grève n’est pas un acte d’anarchie. Bloquer des sites de travail relève de l’entrave à la libre circulation des personnes et des biens. Une grève ne peut se faire que dans le cadre de la Constitution, or, les agités grande-gueules qui prennent la majorité en otage ne respectent pas les règles et finiront pas faire que la loi ira vers la restriction du droit de grève.



    Les dirigeants syndicaux sont stupides, ou bien ils ne songent qu’à assurer leur position d’une élection à l’autre ! Ils se disent apolitique, mais rien ne distingue leur manière de gérer leur carrière de celle des politiques politiciens.



    Que la République fasse respecter la Constitution, par tous les moyens, et tant pis pour les démagogues qui crieront au scandale, car c’est par eux que ce scandale arrive !



    Vive la Liberté de tous, à bas la dictature populassière.

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire