En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Marisol Touraine s'exprime ce vendredi 10 octobre après plusieurs cas suspects d'Ebola, en France, qui se sont tous révélés négatifs.
 

La ministre de la Santé, Marisol Touraine,  a pris la parole après la multiplication de cas suspects d'Ebola en France. "Il n'y a aucun autre malade sur notre territoire", a-t-elle notamment affirmé.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

72 opinions
  • vazyl11
    vazyl11     

    Bon en France j'ai plus de chance d'attraper l'Ebola ou de retrouver un boulot?

  • Ben Voyons
    Ben Voyons     

    "Il n'y a aucun autre malade sur notre territoire",
    qu'en sait-elle ??
    il n'y a pas de période d'incubation pour ebola ?

  • al Azar
    al Azar     

    UN PROFESSEUR DE LA FAC PARIS JUSSIEU PROPAGATEUR DE LA THEORIE DU COMPLOT SANS SANCTION DE SA HIERARCHIE !
    Pascal Kossivi ADJAMAGBO
    Ingénieur de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées de Paris
    Docteur d’Etat en Mathématiques et Agrégé de Mathématiques Professeur à l’Université Paris 6.
    Le virus Ebola est-il un instrument de « destruction massive » des populations Africaines ? C'est la thèse défendue par Yves Ekoué Amaïzo, économiste togolais et directeur de Afrocentricity Think Tank, qui pense que le virus a été conçu ailleurs et transféré en Afrique.

    Yves Ekoué Amaïzo est formel : « L’origine du virus Ebola est étrangère à l’Afrique ». « Elle se situe, indique-t-il, en Allemagne et la question est donc de savoir si l’on a transféré, depuis 1976, un certain nombre de virus et d’animaux infectés » sur le continent.

    Afin de déterminer, clairement, l’origine de cette grave pathologie, trois praticiens : le professeur Pascal Adjamagbo et les docteurs Kananya Mutombo et Guy Alovor, ont initié une pétition intitulée « Pour une commission d’enquête internationale du Conseil de sécurité de l’Onu et de l’Union Africaine sur l’origine du Sida et de l’Ebola », qu'ils ont adressée aux dirigeants politiques du continent Africain.

    Les graves déclarations des personnalités scientifiques africaine sur l'origine du virus Ebola ont été, récemment, étayés par ceux du ministère de la Santé et de l’Assainissement de Sierra Leone qui avait, indirectement, reconnu sur sa page Facebook, qu’il a laissé mener des essais d’armes biologiques Américaines sur son sol, notamment à Kenema et à l’université de Tulane.

    Ces essais étaient effectués au nom de l’Institut de recherche médicale de l’armée Américaine des maladies infectieuses (United States Army Medical Research Institute of Infectious Diseases, USAMRIID).

    Il ajoute que pour tester l’efficacité de ce virus « en grandeur nature », le où les pays qui l’on créé ont décidé alors de l’introduire sur le continent où il a déjà causé la mort de 3.439 personnes sur 7.478 cas répertoriés.

    Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS), l’Ebola contre laquelle il n’existe, à l’heure actuelle, ni remède, ni vaccin, pourrait affecter, dans peu de temps, environ 20.000 personnes.
    RMC ou BFM pourraient interroger ce propagateur de théorie complotiste ?
    Mais le week end, y'en a que pour le FOTEBALLE dit ma mémé !

  • al Azar
    al Azar     

    @alazar votre info est AHURISSANTE ! elle a été censurée hier et me suis permise de la reprendre. Un professeur de l' Université de Paris propageant des théories complotistes stupéfiantes. Il demande une enquête, c'est que son seul argument réside dans ses insinuations malveillantes, ou alors il doit donner ses sources et les éléments de preuves irréfutables, ce dont il ne dispose pas !
    Il abuse de ses titres universitaires dans quel but inavoué ?

    al Azar
    al Azar      (réponse à al Azar)

    @merci La comtesse !
    Il semble qu'il y ait eu un bugg.

    al Azar
    al Azar      (réponse à al Azar)




    Retour de La Mecque des hadjis : des cameras thermiques pour détecter les cas suspects de virus Ebola et/ou Coronavirus à Alger !
    Retour mercredi des hadjis au pays. Des cameras thermiques pour détecter les cas suspects de virus Ebola et/ou Corona sont mises en place au niveau des aéroports. Les pèlerins seront examinés à l’entrée par des équipes médicales dotées de moyens qui sont d’ores et déjà opérationnelles à tous les postes frontaliers.

    Le ministre de la Santé a fait mardi une visite d’inspection à l’aéroport international d’Alger-Houari Boumediène pour s'enquérir des moyens mis en place à l'occasion.

    Il a tenu à rappeler qu’aucun cas de l’Ebola n’a été enregistré en Algérie depuis l’apparition du virus en Afrique, rassurant que l’Algérie est prête à combattre les deux virus.
    et CHEZ NOUS, Mme TOURAINE, quelles mesures ?
    SILENCE DE RMC !
    source radioalgerie.dz

  • franceska
    franceska     

    arretons de manger de la viande qui nous ne savons pas d'où elle arrive ,mangez moins d"animaux la aussi vous serez pas malades

  • franceska
    franceska     

    comme ca ils vont sortir de nouveaux vaccins et nous allons servir de cobayes ,n"y comptez pas ca sera sas moi ,t arretez de faire entrer tout et n'importe quoi qui arrive en clandestins et qui sont pas verifes si ils sont malades!

  • LE VIEUX PORC DE MARSEILLE
    LE VIEUX PORC DE MARSEILLE     

    la psychose des socialos ,c'est sur et certain

  • 57popol
    57popol     

    "Ebola: le gouvernement veut éviter une psychose en France "
    il ne fallait pas la créer

  • sonntag
    sonntag     

    ça va couter combien en anxiolytiques à la sécu cette histoire ?

  • al Azar
    al Azar     

    Afin de déterminer, clairement, l’origine de cette grave pathologie, trois praticiens : le professeur Pascal Adjamagbo (prof de mathématiques, faculté Paris-Jussieu) et les docteurs Kananya Mutombo et Guy Alovor, ont initié une pétition intitulée « Pour une commission d’enquête internationale du Conseil de sécurité de l’Onu et de l’Union Africaine sur l’origine du Sida et de l’Ebola », qu'ils ont adressée aux dirigeants politiques du continent Africain.

Lire la suite des opinions (72)

Votre réponse
Postez un commentaire