En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La suspension des allocations familiales pour absentéisme: mesure efficace ou mesure injuste ?
 

Le décret permettant la suspension des allocations familiales pour absentéisme scolaire entre en vigueur ce lundi. Une mesure applaudie par la droite mais fustigée par plusieurs associations et syndicats. Qu'en pensez-vous ? Laissez ici votre avis et vos commentaires.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

151 opinions
  • hichame60
    hichame60     

    L'être humain et le français en particulier laisse les choses dégringolées sans réagir à temps et la répression arrive car elle devient la dernière arme !
    Je vois des parents qui laissent tout faire et leurs acheter tout ce qu'ils veulent avec un résultat de perte de valeurs et de respect. L'expérimentation avait été faîte à Beauvais en touchant aux allocations pour diminuer la délinquance des mineurs et il y a une eu une énorme diminution de celle-ci donc la peur avait fait réagir les parents !
    Je ne suis pas pour la répression ayant été dans le social mais je suis réaliste face aux parents qui baissent les bras ou trop laxistes.

  • BJP34
    BJP34     

    La suspension des allocations pour absentéisme scolaire ... Compte tenu des arrière-pensées des personnes habilitées à prendre de telles dispositions on peut en douter .... malheureusement !!!!

  • malinki69
    malinki69     

    C'est toujours mieux que RIEN. Comment accepter que des parents qui ont des obligations parentales ne s'occupent pas de savoir si oui ou non leur enfant va a l'ecole, et ne sanctionnent pas cet enfant qui fait l'ecole buissonniere. J'ai osé le faire une fois(1995, j'avais 15 ans) Et bien je n'ai jamais recommancé. Mes parents ont agi, et pas besoin de me frapper pour que je comprenne. Plus de sortie pendant 1 mois. Ils ont pris leur responsabilités! Car l'Etat leur versait de l'argent pour mon education scolaire.
    En France, les gens ne reagissent que si on touche à leur porte-monnaie. Je pense que si ils ne touchent plus les allocs, ils vont reprendre le dessus sur leur enfant et le forcer a aller a l'école et faire en sorte qu'il y reste toute la journée.
    C'est facile de les plaindre ces "pauvres" parents qui n'arrivent plus a eduquer! Ils savent aller chercher des aides financieres mais ne savent pas chercher de l'aide morale( c'est sur ca ne rapporte rien sur le compte en banque!!!)
    Petit rappel de ce que les parents ont accepté quand ils ont signé l'acte de naissance a la mairie:

    DEFINITION DE AUTORITE PARENTALE
    La loi n°2002-305 du 4 mars 2002 a remanié l'article 371-1 du Code civil en disposant que "L'autorité parentale est un ensemble de droits et de devoirs ayant pour finalité l'intérêt de l'enfant". Elle appartient au père et à la mère jusqu'à la majorité ou l'émancipation de l'enfant pour le protéger dans sa sécurité, sa santé, et sa moralité, pour assurer son éducation et permettre son développement, dans le respect dû à sa personne."

    L'etat donne a ceux qui en ont le plus besoin, diverses aides financieres pour leur permettre d'accomplir au mieux leur devoirs. Si certains devoirs ne sont pas assumés, les aides correspondantes doivent etre supprimées.

    En esperant que cette loi soit appliquée!!!!!

  • Verly.
    Verly.     

    ...tout du moins quand il s'agit de l'école républicaine. La seule chose qu'elle demande à l'individu c'est de s'acquitter des devoirs qu'il a envers la collectivité qui lui a permis de suivre des études ( travailler à l'école entre autres). Malheureusement Mai 68 a considéré que c'était trop demander et à partir de là tout a dégringolé. On a bradé le brevet, le bac etc...Reste à savoir qui a provoqué Mai 68. Pas les syndicats au début ils étaient contre et viraient des usines les étudiants qui leur demandaient de faire grève, finalement s'ilssont rentrés dans le mouvement c'est pour le récupérer et négocier les accords de Grenelle. Pas le PC il s'en méfiait et c'est lui qui les a décoré du nom de gauchistes, le gauchisme étant selon lui la maladie infantile du communisme et faisant le jeu de la bourgeoisie. Les étudiants eux-mêmes? on n'est pas près de le savoir, toujours est-il que Cohn Bendit était loin d'être un prolétaire. Toujours est-il que cette révolution n'a fait que favoriser le projet de la vieille droite réactionnaire qui était et est toujours de torpiller l'école républicaine parce qu'elle ne supporte pas l'idée qu'un fils d'ouvrier puisse un jour diriger l'usine ou travaillait son père sans avoir renié aupravant la classe d'où il est sorti.

  • Verly.
    Verly.     

    ...Le centre de Vanves qui fonctionne comme un Etablissement Public d'Enseignement est réservé à ceux qui ne peuvent fréquenter un établissement scolaire. Il faut beaucoup de volonté pour réussir dans ces conditions, bravo de l'avoir fait. Mais ce dont il est question, c'est de savoir si les élèves qui rejettent la fréquentation scolaire reviendront dans leur établissement si on retire les allocations aux parents. Leur permettre de s'inscrire à Vanves supprimerait le problème de l'assiduité mais je doute qu'il résolve celui des études. On retirera l'allocation à eux qui n'envoient pas leur devoirs. Un avantage cependant cela économisera les locaux, les transports scolaires, les cantines et fera que ceux qui veulent travailler seront tranquilles. Par contre les voisins, les policiers et le ministre de l'intérieur n'auront peut-être pas obligatoirement le même point de vue.

  • kadel
    kadel     

    Sachez qu'une loi ne se fait pas sur du cas par cas!!! l'absenteisme est fléau!!! Biensur que tous les parents ne sont pas concernés...Mais les parents ont des devoirs!!! Alors il faut bien trouver un moyen pour les faire réagir!!!!

  • papititi
    papititi     

    oui très bien mai j'aurairetité pour 6mois et 6 mois de mise a l'épreuve!!!!!!

  • renoir
    renoir     

    Ne soyez pas inquiets pour les allocs . Bientôt ce sont les profs qui vont manquer et les élèves seront dans la cour ou dans la rue . Le métier n'intéresse plus les jeunes . Il y aura bientôt plus de postes aux concours que de candidats . Les jeunes qui y sont démissionnent même si les cours ne durent en fait que quelques minutes , le reste du temps étant vainement utilisé pour obtenir un minimum de silence . Dans certains établissements l'incivilité , les insultes , les agressions ou bagarres et le racket y sont tels que y enseigner relève d'un grand masochisme . Alors ne vous inquiètez pas pour les absences des élèves , ce sont les pupitres des classes qui seront vides .

  • Lylass
    Lylass     

    Si l'on veut que nos enfants ne soient pas des illettrés , ni des délinquants il ne faut " pas accepter " l'absentéisme en cours et trouver une solution . Pourquoi , ne pas faire un esai avec la suspension des allocs ? ... encore faudrait il que cette loi soit appliquée , autrement elle ne sert à rien !

  • ZAAZA
    ZAAZA     

    Donc vous n'êtes pas concernée!

Lire la suite des opinions (151)

Votre réponse
Postez un commentaire