En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un garçon de neuf ans a vu le corps ensanglanté de l'homme âgé d'une soixantaine d'années qui s'est suicidé jeudi devant une école du VIIe arrondissement de Paris.
 

Un garçon de 9 ans a vu le corps de l'homme qui s'est suicidé ce jeudi matin devant une école du VIIe arrondissement de Paris. Témoignage.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • danar
    danar     

    je trouve aussi que c'est affreux de faire revivre à ces gosses l'acte d'un "faible".

  • bfmfan
    bfmfan     

    vous etes dégueulasses de'interroger un gosse sur le suicide qui va probablement le traumatiser toute sa vie !

  • BERNSTEIN
    BERNSTEIN     

    Pourquoi interroger un gamin sur un suicide ? Ce n'est pas normal que l'on veuille faire de l'information en malmenant des petits enfants. C'est grave. Celui qui a réalisé cet "entretien" devrait être radié.

  • jean marie beau gosse
    jean marie beau gosse     

    C'est une honte de faire parler un enfant de ces choses là devant une caméra !
    Sa place est surtout devant un psychologue, afin d'essayer de lui faire relativiser ce qu'il a vu !....................

  • Martellus
    Martellus     

    Ces médias rapaces qui font dans le sensationnel avec un gosse de 9 ans qui vient de voir un abruti se suicider devant ses yeux ... Lamentable.

  • claude36
    claude36     

    C'est un double con ! Entrer dans une école avec une arme, et se suicider avec. Les cons ça ose vraiment tout hein ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    J'en ai plein le c** des réactions compatissantes, pour se suicider devant une école faut être une sous-m****, voila tout.

  • vbld
    vbld     

    Voyeurisme ...

Votre réponse
Postez un commentaire