En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Sucy-en-Brie : 800 Roms en voie d'expulsion
 

Alors que le ministre de l’Intérieur est en visite officielle en Roumanie pour discuter de la question de Roms, les 800 Roms qui vivent dans le camp de Sucy-en-Brie dans le Val-de-Marne, l’un des plus importants d’Ile de France, doivent partir d'ici samedi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Jean Cadre
    Jean Cadre     

    Et à droite de ces commentaires, je lis le titre d'un des articles de BFM ..." La délinquance des Roms a augmenté de 69% en deux ans"...raccourci surprenant.

  • Jean Cadre
    Jean Cadre     

    Dans la Voix du Nord d'aujourd'hui, il est révélé combien coûtent ces expulsions : la peau des fesses pour des salopards qui rigolent en arrivant en Roumanie parce qu'ils sont revenus au pays sur le compte des Français et qu'ils se préparent déjà à revenir en France, à peine débarqués. Il faut arrêter ! Les Français en ont marre! Voyez les habitants de Hellemmes, Villeneuve d'Ascq, Mons en Baroeul. Un gouvernement ne saurait longtemps imposer ses vues contre la volonté populaire.

  • Pasdupe
    Pasdupe     

    C'est bien d'expulser mais à condition de proposer une solution de relogement digne...ces gens ne sont pas des chiens que l'on pousse dehors à coup de pieds....
    Monsieur Valls n'est-il pas lui même issu de l'immigration ?
    Pour empêcher la formation d'un camp il faudrait que les maires agissent dés qu'un camp est mis en place plutôt que d'attendre des mois voire des années, quand le camp est bien sale, bien peuplés et bien dérangeant à tous égards.....
    Il y ades régions vides en France qui seraient heureuses d'accuillir...

  • harlemD
    harlemD     

    pendant que lon paie des bollet d avions aux ROM, l etat francais laisse mourrir des compatriotes dans des pays etranger sans leurs porter assistrance. ce sont les expatries et les communautes francaises qui se cotisent pour rapatrier les malheureux ou payer leur note d hopital sur place!! cest une honte que d abandonner ses concitoyen a l etranger!

  • erwan75
    erwan75     

    le problème c'est que l'Europe donnes des aides à la Pologne et la Burgarie pour les ROMS, que deviennent ces aides ?

  • Maman 50
    Maman 50     

    Le système suisse est plutôt bon, et bien rôdé. Il y a très peu de vrais suisses, et beaucoup d’immigrants. Pourtant, on n'en entend jamais parler ... Chez eux, d'après mes souvenirs, on peut aller y travailler, et il FAUT travailler pour rester. En cas d'écart grave, on est expulsé. Après plusieurs années sans problème, on peut demander à être naturalisé. L'enquête est velue, et si on ne fait pas l'affaire, c'est refusé, et l'expulsion est toujours possible même si les enfants sont nés là-bas. D'ailleurs, je ne suis pas sûre que les enfants d'immigrés obtiennent la nationalité en y naissant ...
    Exemple à suivre ?

  • geko
    geko     

    Pas seulement les ROMS, mais tous les sans papiers devrait être expulser de notre pays. On entre pas dans un pays en le violant!

  • choco56
    choco56     

    Après leur départ, les ramasseurs d'ordures ne seront pas au chomage ! Par contre, les flics auront moins de boulot ! mdr !!!

  • berenice
    berenice     

    Je le redis et je me répète ce problème ,est un problème Européen . Ces populations ont traversé beaucoup de pays pour échouer en France , on se demande pourquoi . C'est vrai qu'avons nous à leur offrir , des prestations sociales ,des hébergements , du travail (grâce aux assistantes sociales déléguées et chargées pour ça ) , des bons alimentaires donnés ( avec obligation ) par les municipalités . Non franchement pourquoi resteraient ils chez nous .

  • vauban
    vauban     

    ils peuvent aller travailler chez Dacia en Roumanie

Votre réponse
Postez un commentaire