En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
le blocage économique du pays s'intensifie à la veille d'une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites.
 

Alors qu'aura lieu demain, mardi, une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites, les grèves et les blocages s’accentuent dans certains secteurs. Une situation tendue qui divise les syndicats comme les Français.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2475 opinions
  • KING-GUESS
    KING-GUESS     

    arrêtez de rêver et rendez-vous compte que le retraité est une espèce en voie de disparition, vous feriez mieux de vous bouger les miches pour vous préparer vos kits de survie, c'est bientôt 2012!!!^^
    (bsx mon ti nounours!^^)

  • tous pour un
    tous pour un     

    C'est navrant d'être obligé d'en arriver là .Mais si le gouvernement ne veut pas dialoguer ,il n'y a pas d'autres solutions .Je serais ravie que certains en proposent!Que faire contre un gouvernement qui ne voit que l'intérêt des puissants ?

  • pipas7520
    pipas7520     

    Que dire de plus ?
    Tout est dit ou plutôt écrit. Bravo ... pour votre analyse, courageuse au demeurant.
    Bravo ... pour les vérités mises en avant et expliquées avec tant de clarté.
    Bravo ... pour avoir dit tout haut ce que de plus en plus de nos concitoyens pensent !!!
    Et merci d'avoir pris le temps de l'écrire.

  • PS repenti
    PS repenti     

    on ne peut pas soutenir les blocages car ils vont à l'encontre des libertés de chacun d'aller et de vivre comme il le veut. En plus, la sécurité est remise en cause, des personnes sont dépendantes des déplacements des médecins, infirmières, livreurs de repas aux personnes agées et sécurité hygiénique à Marseille.

  • Verly.
    Verly.     

    ...et ça ne sort pas du sujet. Légalement ne peuvent être réquisitionnés que ceux qui travaillent à la sécurité. Pour le reste il faut que l'Assemblée Nationale ait décrété la mise en garde du territoire, selon des critères bien précis. Dans l'affaire on est bien loin du compte. Trés loin même: QUAND ON FAIT PASSER LE TRAITE DE LISBONNE EN DEPIT DE LA VOLONTE POPULAIRE ON A BONNE MINE DE SE SCANDALISER DE L'ILLEGALITE DES BLOCAGES.

  • Mienquo
    Mienquo     

    Je ne soutiens pas ce mouvement.
    Si les syndicats avaient fait leur travail il y a 25 ou même 20 ans nous n'aurions pas aujourd'hui à voir notre gouvernement prendre de dures décisions qui nous touchent tous et nous exaspèrent.
    Mais je ne peux suivre des syndicats irrespopnsables qui ne voient dans cette lutte qu'une manière de + de s'opposer au gouvernement en place. Cela rejoint une lutte politique et ne défend en rien les salariés d'aujourd'hui futurs retraités de demain.
    Car les décisions il faudra les prendre sous peine de ne plus verser de retraite. Plus nous reculons plus dure sera la chute.
    Certaines caisses sont déjà en faillite et renflouées par les autres caisses, comme la Caisse de la SNCF pour ne citer qu'elle.
    Je comprends que l'on de soit pas content.
    Mais que faisaient nos syndicats lorsque les décisions touchant le privé ont été prises... on ne les a pas vu défendre cette population, ils n'étaient pas dans la rue.
    Aujourd'hui ils y sont dans la rue... Cherchez bien... ces Messieurs/Dames sont souvent dans des administrations, ils passent leur temps en parlottes mais ne sont pas constructifs. Aucune propositions concrètes n'a jamais éclos dans ce type de réunion, cela se saurait.
    Prenons les décisions qu'il faut. De toutes façons dans les 10 prochaines années nous allons être confronté à d'autres difficultés et il faudra réagir.
    Les politiques de gauche s'ils viennent au gouvernement, seront alors très contents qu'une partie du chemin ait été accomplie en leur lieu et place. Peut-être sauront-ils alors prendre des décisions complémentaires suffisantes.
    L'avenir nous le dira, mais ce n'est pas en mettant le pays à genoux dans un conjoncture économique difficile qu'ils trouveront les fonds nécessaires à la survie de nos régimes pas répartitions.
    Nous avons trop de régimes spéciaux qui bénéficient de confortables retraites, ayez le courage Messieurs les syndicalistes donneurs de leçons, d'assainir tout cela.
    Qu'à activité égale il y ait retraite égale. Privé ou public, fonctionnaires au pas.
    Et la pénébilité n'est le plus souvent, pas où vous voulez la maintenir. Soyez honnêtes.
    Revoyez vos copies.
    Oui c'est bien de donner une retaite aux femmes qui n'ayant jamais travaillé, donc jamais cotisé ont élevé leurs enfants.
    Mais leur voisine qui elle a travaillé toute sa vie, et a aussi elevé ses enfants, fait son ménage en courant, couru aussi pour être à l'heure au bureau, à l'usine courru encore pour aller chercher ses enfants à l'école, pour faire ses courses, n'a pas eu le temps d'aller chez le coiffeur, de tricoter des pulls aux enfants de jouer avec eux tranquillement, de prendre calmement son café après le repas, de parler de milles choses avec l'épicier ou le boulanger, le temps est tellement court pour elle. Elle n'aura pas une retraite + conséquente et trouvez-vous cela normal, car épuisée, fatiguée ou même malade à la suite de cette vie épuisante, elle n'aura peut-être pas le temps de voir grandir ses petits enfants et de profiter de sa retaire, qu'elle aura pourtant méritée et gagnée chaque jour un peu +.
    Faites du travail constructif, ne faites + n'importe quoi pour gagner des voix lors des prochaines élections et ainsi garder votre poste au sein du syndicat, ce poste qui vous donne le "pouvoir".
    Le pouvoir de décider pour les autres, d'imposer des courants d'idées et de faire des grêve pour cacher vos manquements, qui vous apporte les relations avec les dirigeants et la notoriété et tellement d'autres choes + subtiles, méconnues des simples travailleurs qui vous ont élus.
    Pour moi, à ce jour vous êtes des incapables, l'esprit syndical vous a quitté. Vous avez juste un esprit petit et revanchard.
    Quand aurons-nous dans ce pays des gens responsables pour parler pour nous ? Des gens qui s'interressant vraiment aux dfificultés que nous rencontrons, parleront "vrai".
    Si ce jour vient enfin, Vous ne serez-plus quelques centaines ou mêmes quelques milliers de syndiqués mais des millions.
    et pour vous suivre dans la rue ce ne sera pas 3 millions d'indivisus (et encore cela n'est pas prouvé) mais tous les travailleurs vous suivront 30 millions seront derrière vous et + besoin des étudiants pour faire du nombre, ils pourront en toute tranquilité penser à leurs études et se former l'esprit pour un jour suivre vos pas en toute liberté et non pas conditionnés comme des moutons. Les casseurs pourront alors se faire "la male".
    Je voudrais voir ce jour, mais serais-je encore là lorsqu'il viendra ?

    Je viens de vous livrer ma réflexion de ce jour

    J'entends trop de gens mécontents de la façon dont nous sommes défendus, nous du "privé",
    pour fermer ma gueule plus longtemps.

    Faites de ce message l'usage que vous voudrez mais au moins j'aurais pu, faute d'être entendu, m'exprimer ici librement.
    C'est peut être la seule chose qui me reste.

  • doigtdefee
    doigtdefee     

    Non aux blocages qui durent. C'est toute l'économie qui est concernée, surtout les petites entreprises.
    Les "grévistes" ne sont pas concernés puisqu'ils ont , pour la plupart, la sécurité de l'emploi.

  • colarcol
    colarcol     

    allez il serait temps de reprendre le boulot car les grevistes se plaignent des retraites et du chomage ( mais en meme temps se qu'ils font en ce moment ne va qu'accentuer le chiffre de chomeur.
    seulement depuis ils sont pris l'habitude de ce réunirent et non pas du tout envie de reprendre le boulot.

  • PAT2312
    PAT2312     

    LORSQUE JE VOIS QUE LES MENEURS POUR LES BLOCAGES SONT LES DOCKERS AVEC 4000 EURO DE SALAIRE PAR VMOIS POUR 25 HEURES DE TRAVAIL LA SNCF DONT LES CONDUCTEURS GAGNENT PRES DE 5000 EURO POUR 20 ET QU ILS NE SONT PAS TOUCHES PAR LA REFORME JE SUIS ECOEURE. VIVEMENT 2013 AVEC LA RETRAITE PAR POINTS AU MOINS CES NANTIS SERONT ALIGNES COMME TOUT LE MONDE . C EST HONTEUX CES BLOCAGES.

  • vieux con
    vieux con     

    Mais il y en a qui touchent encore plus et qui narguent, méprisent et humilient le peuple français par des pseudo-réformes d'un autre temps!

Lire la suite des opinions (2475)

Votre réponse
Postez un commentaire