En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des squatteurs, menacés d'expulsion, tiennent un restaurant "freegan" ou "déchétarien", dont le menu est concocté avec des invendus du marché de Rungis, sous le périphérique parisien, le 25 mars 2016
 

Caché sous le périphérique parisien, Aladdin Charni, 32 ans et squatteur en série, circule entre les tables de son restaurant-squat: le "Freegan Pony". Un espace de plus de 1.000 m2 entièrement dédié à la récup'.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire