En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Affaires d'écoliers, image d'illustration.
 

La petite fille de 10 ans, qui avait alerté ses parents sur le comportement douteux d'un animateur qui encadrait des enfants à Coulommiers, s'est munie d'un smartphone pour tourner une vidéo. Interpellé, l'homme a été mis en examen et placé en détention provisoire. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • MOA01
    MOA01     

    merci la censure... donc je disais... Il faut espérer que le/la juge chargé/e de ce dossier ne sera pas le/la même que pour l’affaire de la voiture de police sinon cet homme sera remis en liberté et pourra continuer à enseigner…

  • MOA01
    MOA01     

    Il faut espérer que le/la juge chargé/e de ce dossier ne sera pas le/la même que pour l’affaire de la voiture de police sinon cet homme sera remis en liberté et pourra continuer à enseigner…

  • pistache33
    pistache33     

    Bravo courageuse petite fille. On met n'importe qui comme animateur et voilà le résultat. La BELKACEM a encore du boulot sur la planche.

Votre réponse
Postez un commentaire