En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Comme Sophie, 150 000 personnes sont porteuses du Sida en France.
 

Sophie a 26 ans et se bat contre le Sida depuis deux ans. Alors qu’a lieu aujourd’hui, mercredi la Journée mondiale de lutte contre cette maladie, elle rappelle sur RMC le poids des préjugés qui pèsent sur les victimes. Témoignage.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Bulletin de Reinformation
    Bulletin de Reinformation     

    Les malades sont responsables. C'est pas a la SECU de payer ! Plus les sideens vivent longtemps, plus ils contaminent les autres.

  • ON NE ME LA FAIT PAS
    ON NE ME LA FAIT PAS     

    sophie n'était pas née que la société savait déjà ce que c'était que le SIDA (rappelons 1979 premiers cas "bizarres", 1982-1983 "théorie des 3 "H"") depuis la trithérapie a sérieusement réduit les pronostics "morbides". Maintenant un nouvel espoir le TASP(traitement comme prévention contre la transmission du VIH en français), mais de grâce, que les personnes à risque n'oublient pas le principe de précaution et ne considèrent pas à la légère que tout est gagné d'avance!!!!

  • Carnus le Romain-
    Carnus le Romain-     

    J'ignore ce qu'est la vie d'une personne séropositive. Je veux dire que pour savoir, vraiment, il faut subir les choses soi-même. Mais cela peut arriver à n'importe qui, cela aurait pu m'arriver (même si je ne fais pas partie de la population à risque, toxicos, hémophiles, homos) et, bien sûr, j'ai de la compassion pour les personnes atteintes du sida. Le vaccin viendra, mais quand ? C'est pourquoi il faut comprendre l'importance de la recherche médicale (pour le sida et pour toute maladie) Qu'y a t-il de plus précieux que la santé dans la vie ? N'attendons pas d'être malade pour comprnendre.

  • FREEE
    FREEE     

    un animal doit etre vacciné tatoué pour voyager
    il faut faire idem avec les autres continents

  • =Rhôdan=
    =Rhôdan=     

    "LA VIE EST UNE MALADIE SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE DONT L'ISSUE EST TOUJOURS FATALE" dit un cinéaste américain. Mais tout le monde n'a pas ce détachement et cet humour pour prendre la vie avec plus de légèreté...

  • =Rhôdan=
    =Rhôdan=     

    ont toujours ajouté du malheur au malheur. Mais reprenons la célébre phrase d'un célèbre philosophe allemand: "Ce qui ne tue pas rend plus fort"... et le VIH ne tue pas, enfin plus ceux qui sont DEPISTES et TRAITES

  • HUUK
    HUUK     

    que de risques inutiles prend (et fait prendre) cette jeune femme...

  • raimu 13
    raimu 13     

    Si tu baises à tout va....tu vas choper le Sida. Et ton patron se méfiera et te virera....Le Sida c' est un peu comme la Peste au Moyen Age !!!

  • antimondialiste
    antimondialiste     

    Ceci prouve encore une fois que nos vies n'ont aucune valeur aux yeux de ces bourgeois gentilhommes et nos élus. Les malades, les handicaps sont une plaie pour notre société, seulement ils n'osent pas le dire ouvertement, mais leurs actions le démontrent au quotidien. Les personnes malades et/ou handicapées n'ont et n'auront pas leur place de ce système pourri et pervers, ils sont systématiquement mis su une voie de garage sur le plan professionnel. Non seulement, il faut se battre au quotidien face à la maladie, à l'handicape, mais aussi contre l'administration, les élus, les employeurs, les banques, etc... Les criminels sont mieux traités que les malades, les handicapés. Nous vivons dans une société ou tous les hommes sont égaux ???

  • Rockaline
    Rockaline     

    Séropositive depuis 1997 (j'ai appris cette séropositivité en même temps que ma grossesse)- Je suis amenée à me trouver en arrêt de travail régulièrement. Aujourd'hui m'a direction m'a écrit pendant mon arrêt de travail pour m'anoncer un changement de poste en raison dit elle d'un manque de professionalisme...Au vu des raisons invoquées dans ce courrier, je ne peux qu'affirmer que c'est mon état de santé qui est un manque de professionalisme !!! Alors non !! On ne peut pas vraiment le dire dans le milieu professionnel mais alors on est forcément "un tire au flan" !!! - C'était mon cri en ce matin de 1er décembre !!!

Votre réponse
Postez un commentaire