Sondage CSA-BFMTV : les Français favorables au plafonnement des allocations familiales

Alors que le débat sur la fiscalisation des allocations familiales vient d'être rouvert, un sondage CSA pour BFMTV montre que les Français sont majoritairement favorables à un plafonnement du montant des allocations perçues.

A.S.
Le 21/02/2013 à 6:05
Selon un sondage CSA - BFMTV publié ce jeudi 21 février, trois quarts des Français se prononcent en faveur d'un plafonnement des allocations familiales. (BFMTV)

>> Sondage réalisé par Internet, les 19 et 20 février derniers, sur un échantillon représentatif (constitué selon la méthode des quotas) de 951 personnes âgées de 18 ans et plus, résidant en France.

En plein débat sur la nécessité, ou non, d'aller vers une taxation des allocations familiales - débat né le 17 février d'une déclaration de Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes, qui a considéré qu'il s'agit d'une "prestation qui entre dans les revenus et peut d'une certaine façon être fiscalisée" - trois quarts des Français se prononcent en faveur d'un plafonnement de ces mêmes allocations familiales.

Selon un sondage exclusif CSA - BFMTV publié ce jeudi, 74% des Français sont en effet favorables à une modulation des aides en fonction des revenus de chaque famille. A contrario, 21% se disent opposés à ce principe du plafonnement.

Cadres et ouvriers majoritairement favorables au principe

Les tendances les plus favorables à cette adaptation des allocations en fonction des revenus se situent chez les 50-64 ans (79%), suivis de près par les 35-49 ans (75%) et les 25-34 ans (74%).

Côté catégories socio-professionnelles, ce sont les cadres qui se prononcent majoritairement pour un plafonnement (81%), talonnés par les ouvriers (76%) et les professions intermédiaires (75%).

A noter que les avis favorables au plafonnement sont plus importants en province qu'en Ile-de-France (76% contre 68%) ainsi qu'au sein des foyers sans enfants.

30% des sympathisants de droite non favorables

Enfin, si l'idée séduit beaucoup les sympathisants de gauche (favorables à 83%) et ceux du Front national (favorables à 79%), elle déplaît en revanche à 30% des sympathisants de droite (UMP et UDI confondus).

Toute l'actu Société

La question du jour

Série de crashs aériens: avez-vous plus peur de l'avion?