En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

SONDAGE BFMTV - Les Français préfèrent travailler plus longtemps que cotiser davantage

Mis à jour le
Sondage CSA pour BFMTV sur les retraites
 

Selon un sondage CSA pour BFMTV, un Français sur deux préfère un ajustement de la durée - hausse de la durée de cotisation ou élévation de l'âge légal de départ - à une augmentation du montants des cotisations.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

26 opinions
  • propresurmoi
    propresurmoi     

    Oui, c'est un peu facile de taper sur les fonctionnaires et balancer des arguments inexactes : les salaires sont bloqués (0,00% !) depuis 4 ans, donc perte de pouvoir d'achat ; le taux de remplacement est de 80% dans le privé, et a été jusqu'à 100% pour les divers plans de préretraites de branches ou "maison", alors que celui des fonctionnaires est de 75% maximum (toujours calculé en fonction du nombre d'années réellement cotisées, pas de taux plein, comme dans le privé) . Pourquoi ne pas plutôt parler des régimes spéciaux : ils ne connaissent pas les restrictions salariales (cf. augmentations chez EDF) et partent toujours à partir de 50 ans. ça coûte des milliards par an et on n'en parle pas ?

  • propresurmoi
    propresurmoi     

    Non, non, non, ce n'est pas si simple : les allocations sont celles des actuels retraités (partis en retraite à 50, 52, 55....60 ans après une vie active dans les 30 glorieuses), QU'IL AURAIT ÉTÉ NORMAL DE RÉDUIRE POUR NE PAS CREUSER LE DEFICIT, les cotisations celles des plus jeunes qui connaissent le chômage et les conditions de travail dégradées, et seront pour beaucoup morts avant de pouvoir liquider une retraite à taux plein. Non, ce n'est pas juste !

  • franciseure
    franciseure     

    les français du privé n'en peuvent plus de servir de bouc émissaire, et a force de taper toujours sur les mêmes cela va encore aggraver l'économie française. Trop c'est trop

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Vous vous inquiétez de savoir qui tient les sondages mais pas qui tient les médias qui vous expliquent ce que vous devez comprendre des sondages ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    En même temps le système est déséquilibré, pour le rééquilibrer y a pas 36 solutions, y en a 3 : le montant des allocations, la durée de cotisation ou le montant de cotisations. Toucher aux montants affecte le pouvoir d'achat. Il ne reste que la durée.

  • Lionne77
    Lionne77     

    Chômeuse professionnelle, devrait-on dire !!!! Car depuis 2006, rien ne vous a empêché de faire des formations ou même d'accepter un autre travail que celui dont vous postulez. J'ai moi-même été chômeuse et je ne suis jamais restée plus de 6 mois...

  • liloup
    liloup     

    heyball
    quand vous payez une assurance on vous dit on vous rembourse telle et telle chose,à ce que je sache la retraite c'est pareille.Si votre assurance vous dis,"ben non enfin de compte vous n'avez pas assez payé,je ne vous rembourse pas comme c'etait prevu!!!!Alors oui,mon pognon qu'on retire sur ma paye est un contrat à 60 ans et si l'etat est mauvais pour diriger juste les retraites,alors je vous racontes pas le pays.

  • strato
    strato     

    L'entrepreneur Vincent Bolloré, ami proche du Président Sarkozy, détient désormais l'intégralité du capital de CSA-TMO[18] tandis que l'actuelle présidente du MEDEF, Laurence Parisot, était présidente de l'IFOP. Plus généralement, ces dernières années ont été marquées par un mouvement de concentration des instituts de sondages, désormais détenus par de grands groupes financiers ou publicitaires.

  • strato
    strato     

    je ne crois pas du tout a vos sondages et encore moins les instituts qui nous les pondent, Il est intéressant de savoir à qui appartiennent aujourd’hui les instituts de sondages :

    OpinionWay est un Institut d’Etudes fondé en 2000 par Hugues Cazenave, Benjamin Gratton et Yann Aledo. OpinionWay prévoyait un chiffre d’affaires de plus de 5 millions d’euros en 2006. Le figaro commande toujours des sondages à opinionway.

    La SOFRES a pour actionnaire les fonds d’investissement américain Fidelity.

    CSA est contrôlé par le Sarkozyste Vincent Bolloré également propriétaire du Groupe Havas, d’une télé, de plusieurs quotidiens gratuits.

    IPSOS est contrôlé par ses deux fondateurs après avoir attiré des riches financiers comme Pinault ou Fidelity.

    BVA a pour actionnaires les fonds d’investissement Rotchild et Vincent Bolloré

    IFOP a pour propriétaire Laurence Parisot, présidente du MEDEF

    LH2 (ex-Louis Harris) a été vendu par TNS à deux de ses dirigeants.donc ces instituts défendent les intérêts de ceux qui les possèdent et non ceux des citoyens

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Vous pouvez nous joindre ce contrat que vous avez signé avec l'état, histoire d'étayer un peu vos propos ?

Lire la suite des opinions (26)

Votre réponse
Postez un commentaire