En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Policiers devant l'immeuble où les deux soeurs avaient été retrouvées mortes, le soir des faits, jeudi 20 février.
 

Le soir de leur mort, l'auteur présumé des faits s'est rendu à l'appartement des victimes, boulevard Edgar-Quinet à Paris, avec plusieurs armes et deux paires de menottes, affirme ce jeudi "Le Parisien".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Al Azar
    Al Azar     

    Tiens, tiens, la semaine passée elles avaient été égorgées comme des moutons, comme en Turquie ! Etrange !

  • le rappeur de lespace
    le rappeur de lespace     

    Nous français on aurait bien besoin de nos milliards d'euros pour redresser nos emploi, nos chômeurs, notre petite France bien gentille !!!!

  • 109600
    109600     

    Merci monsieur Badinter vous me sauvez la vie alors que mes victimes sont mortes.

Votre réponse
Postez un commentaire