En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Malgré une quarantaine de plaintes, ce père n'a toujours pas revu son enfant depuis 2009.
 

L'affaire des deux pères montés sur des grues pour faire valoir leurs droits à voir leurs enfants met en question la réalité selon laquelle dans 83% des cas, la garde de l'enfant est confiée à la mère après divorce.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • PpPhS
    PpPhS     

    Bon courage à Didier.

    La réponse du parquet est bien jolie, mais le parquet a-t-il donné suite aux plaintes, ou restent-elles classées , assurant ainsi l'immunité des Non Représentations d'Enfants ?

    Pour ma part, 6 ans de NRE, bien plus de 100 plaintes et le parquet m'a écrit qu'il classait systématiquement mes plaintes, alors même que mon ex-épouse avait été déjà reconnue coupable de NRE (malgré le parquet).
    Le temps passe vite en procédures, les enfants grandissent, deviennent majeurs et le parquet est débarrassé du problème. Quant au lien parental, il n'existe plus.

    Reste à porter plainte contre l'état, ou monter sur une grue ?
    L'espoir fait vivre ...

  • Nicole Geoffroy
    Nicole Geoffroy     

    sa pleure et ça ne veut méme pas prendre leurs responsabilité je veus voir l enfant je ne rend pas les vétements je ne peus pas le prendre cette fois ci ect

  • castorjunior
    castorjunior     

    pourquoi il appartiens a un seul et meme juge de donner la garde a tel ou tel parent

    si le juge est une femme ce dernier a 80% de chance de donner la garde a la mere
    et inversement

    la justice n est que le reflet de notre societe

  • marieclaire
    marieclaire     

    Je suis une femme et je suis révoltée par ces mères qui ne pensent qu'à leur portefeuille en exigeant une pension alimentaire ne correspondant pas aux besoins réels des enfants. Ces mêmes mères qui vont s'acheter des sacs LV ensuite ou partent au ski ... Ces mêmes mères qui font subir un syndrome d'aliénation parentale à leurs enfants, qui menacent et font chanter les pères ... Vous êtes une honte...

  • A Jamais
    A Jamais     

    Bonne chance l'ami, continuez de vous battre, votre ex-femme n'a pas le droit de vous traiter comme ça, j'ose espérer qu'elle ne vous a pas quitté pour une question d'argent vu votre situation, sinon elle ne vous méritait pas, l'amour ne se monnaie pas ! En tout cas c'est bien vrai, cette maudite tradition qui veut que la mère récupère les enfants, comme si un homme était incapable d'aimer de s'en occuper, surtout dans notre société moderne. Je tiens à rappeler aussi que même dans le temps se sont souvent des hommes qui s'occupaient des enfants, les majordomes pour ne citer qu'eux pouvaient et le faisaient très bien, c'était surtout confié aux femmes pour les enfants en bas âges.

  • Stef Lhuillier
    Stef Lhuillier     

    en 2005 Lors de mon divorce, le tribunal a décidé de me faire versé à la maman une pention alimentaire de 150€ et une garde de la moitié des vacances avec les trajet à ma charge. sachant que je suis régulièrement au chomage dû a un travail saisonnier et vis avec en moyenne 600€ par mois, alors que la maman vis en suisse et touche environ 2500€ par mois. les vacances sont au grès de la maman qui peut choisir de faire partir notre fille en camp de vacance. étant saisonnier (travail pendant les vacances scolaire) il es souvent compliquer de prendre ma fille et mon budget tres restraint m'oblige à abandonné mon travail, et expliquer chaque année a ma fille que je ne peut rien lui offrir et que les repas sont rationné,et sans aucun actvité payant . trouvez vous ca normal ?
    stef884@hotmail.fr

Votre réponse
Postez un commentaire