En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le phénomène d'absentéisme n'a pas été encore été résolu.
 

Les sénateurs viennent d'adopter une proposition de loi visant à abroger le texte instaurant la suspension des allocations familiales des élèves trop absents.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • tulipe
    tulipe     

    Cette loi est basée sur le postulat que les enfants absents à l'école sont forcément les enfants qui sont issus de milieux défavorisés (donc des familles qui recoivent des aides). C'est faux et réducteur. Il faut trouver une loi plus efficace, valable pour tous. Quelle menace pour une famille qui ne perçoit pas d'aides de la CAF et qui ne met pas son enfant à l'école?

  • as de coeur
    as de coeur     

    Et voila !!! encore l'abrogation d'une bonne loi !!! encore une fois parce qu'elle touche l'électorat voyou de ces élus de gauche !!! Avec cette abrogation, plus de pression sur les parents pour la délinquance juvénile !!! formidables ces hommes de gauche qui font tout pour encourager la délinquance !!! J'espère vraiment que cette fois les français comprendront que la gauche est aux antipodes du respect de la loi de la République française !! Et qu'aux prochaines élections, ils voteront tous pour un autre parti !!!

  • brice14
    brice14     

    et comme ils ont tous une tripotée de momes,les allocs doivent etre très
    élèvées,honteux,je n'y est jamais eu droit pour 1 enfant!!!!!!!!!!

  • sarah040000
    sarah040000     

    elle était pourtant très bonne cette idée comme en angleterre;; mais pour les immigrés ce gouvernement fera tout pour les élections ...ce sont des RIGOLOS sans foi ni loi !!!!!! oui IL FALLAIT DES SANCTIONS ET NON DES PROTECTIONS DE CES PAUVRES PETITS !!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire