En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Comme ca en passant
    Comme ca en passant     

    Extraits : Un couple a été retrouvé mort, samedi 30 mars 2013, devant sa maison de Grand-Quevilly, à l’angle des rues de l’Espérance et du Général Leclerc. Lui était médecin généraliste à Rouen. Le couple vivait dans ce quartier tranquille depuis une trentaine d’années. Les voisins sont sous le choc.
    Les policiers sont arrivés au domicile des sexagénaires aux alentours de 9h du matin, samedi 30 mars. Ils tentent toujours de déterminer, avec des experts en identification criminelle, les circonstances de ces deux décès suspects.
    C’est le Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Rouen qui a été saisi de l’enquête. Selon le parquet de Rouen, la piste d’un double meurtre est privilégiée.
    Jacques Franck, 65 ans, aurait été retrouvé mort devant chez lui, dans son jardin. Le corps de son épouse, lui, gisait à l’entrée du domicile…

    Plus d’infos à venir sur 76actu.

  • leane
    leane     

    Confirmer l'hypothèse des décès par armes à feu! Mais c'est le parquet qui balance de telles absurdités? (Cela n'est pas étonnant, le parquet...). Un médecin identifie de suite les traces de blessures par armes à feu, et il est encore plus évident de voir l'impact des projectiles et leur localisation! Alors des c... pareilles, le "parquet" ferait mieux de ne rien dire. Il se ridiculise encore plus qu'il ne l'est!

Votre réponse
Postez un commentaire