En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
000_QW4V3.jpg
 

La mortalité des cyclistes a augmenté de 7% en 2016, particulièrement en milieu rural. Le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe, veut généraliser le port du casque.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • a12r13
    a12r13     

    A Paris si certains cyclistes sont imprudents, le problème vient clairement du comportement des automobilistes et cyclomotoristes (scooters, motos). Les premiers, quand il ne sont pas tout simplement garés ou arrêtes sur les pistes, obligeant les vélos à des écarts extrêmement dangereux, roulent trop souvent le téléphone à la main... quant aux motos et scooters, ils ne doivent pas connaître la différence entre leur engin et un vélo, puisqu'ils emruntent systématiquement les pistes cyclables.
    Il est urgent que la mairie de Paris fasse le nécessaire : une vraie place aux vélos, une lutte impitoyable contre la circulation motorisée individuelle intra-muros, et la mise en place d'alternatives crédibles et efficaces : parkings en grand banlieue, transports en commun efficaces et sécurisé. Il y a du travail, mais ce n'est plus une option.

  • hbeaugrand
    hbeaugrand     

    Deliveroo aussi (kamikazes)

Votre réponse
Postez un commentaire