En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Laurence Parisot, la présidente du Medef
 

Le patronat a présenté mercredi son document de travail pour les négociations sur la sécurisation de l’emploi. Il prévoit de simplifier les licenciements selon les besoins de l’entreprise.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

79 opinions
  • jean manuel vals de la copette
    jean manuel vals de la copette     

    LA SUPPRESSION DU DROIT DE VOTE POUR LES ABRUTIS DEVRAIENT RÉSOUDRE PAS MAL DE PROBLÈME !!!

  • Red Doctor
    Red Doctor     

    Effectivement : nous n'avons pas besoin de ces patrons , mais de patrons humains et plus a l’écoute de leur salariés , que des marchés financiers (ce qui ne nous est pas proposé en ce moment) . Nous pouvons produire , sans nous retrouver dans l'impasse communiste de l'ex URSS des années 80 et sans tomber dans l'esclavagisme pur et simple qui nous est proposé actuellement ! C'est une question de bonne volonté a l’échelle planétaire et nous ne devons pas payer pour la course que se livre les puissants . On peut donner au patronat tout ce qu'il désire : ça ne sera jamais assez et malheureusement , tant que nous ne montrerons pas les "dents" (en descendant tous dans la rue) , il n y a pas de raison que cela change ... !

  • Red Doctor
    Red Doctor     

    Je suis d'accord avec toi ! Le problème c'est que tant que nous ne montrerons pas "les dents" , les capitalistes continueront de faire ce que bon leur semble , sans faire attention aux autres ! Donc tous dans la rue et fini les divisions pour des prétextes bidons !

  • FGH678
    FGH678     

    C est tellement facile de toujours compter sur les autres et apres se plaindre parceque l on a pas ce que l on veut.

  • anti umps
    anti umps     

    A vec plus de 5 millions de chomeurs, on ne va pas encore + agraver cette situation. Les patrons ont d"jà beaucoup trop de facilités pour virer leurs employés , depuis qu'on a supprimé l'autorisation de licenciment.Il faut au contraire la rétablir et interdire aux boites qui ne sont pas en déficit d'en faire.C'est ainsi , en luttant contre les abus des actionnaires et des patrons trop rapaces, qu ' on arrivera à inverser la courbe du chomage.

  • Tatiana Roumany
    Tatiana Roumany     

    votre charmant tableau de "La vie rêvée dans l'entreprise" c'est très joli...mais enjambons le cadre et sortons du tableau SVP. La démocratie ne m'effraie pas du tout contrairement aux votes pas très libres (et à main levée bien sur) d'un personnel faisant l'objet de pressions voire de chantage de la part de syndicalistes motivés surtout par leurs ambitions politiques personnelles . D'accord pour une répartition juste des bénéfices...si bien sur elle s'accompagne d'une répartition aussi juste des risques..

  • sable rouge
    sable rouge     

    Les décisions se prennent par référendum interne chaque mois, un vote qui implique directement chaque salarié à la bonne marche de l'entreprise. La démocratie + en quelque sorte....cela ne vous effraie pas j'espere...? On ne créera de la motivation dans les entreprises que par la "responsabilisation" de tout les salariés avec une répartition juste des bénéfices et non pas comme le veut le "patron voleur" d'en haut, par des baisses de salaire, une productivité accrue et un baîllonnage en règle des ouvriers!!

  • EPVA
    EPVA     

    planquer par les amies de parisot!!!!!

  • Tatiana Roumany
    Tatiana Roumany     

    et votre "majorité salariale" elle est constituée par qui et représentée comment? par une équipe on ne peut plus restreinte de soi-disant représentants du personnel qui ne représentent qu'eux mêmes et leurs intérêts perso et usent de leur position surtout pour sauver leur cul.(ce que la plupart du temps ils réussissent très bien à faire, les seuls baisés étant la majorité salariale comme vous dites..)

  • sable rouge
    sable rouge     

    La formule "vrais patrons" est une appellation toute faite sortie du langage capitaliste destinée avant tout à apaiser les salariés,les contraindre à penser que l'homme ou la femme à la tête d'une société agira pour le bien de tous mais exclusivement en réalité, pour le bien de soi même et l'assouvissement d'une poignée d'actionnaires. Nous savons ce que les soit disant "vrais patrons" ont apporter tant en politique que dans le monde du travail,caisses noires, magouilles, délocalisations, faillites orchestrées....le tout, au détriment des salariés! Je rappelle à tous que les capitaux proviennent pour la plupart du travail salarial et c'est bien pour cela que tout investissement , toute décision qui peut mettre en danger une entreprise doit être prise collectivement, avec l'aval d'une majorité salariale et non d'une équipe restreinte qui flaire l'appât d'argent mal gagner!!!

Lire la suite des opinions (79)

Votre réponse
Postez un commentaire