En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Dees restructurations permanentes et un mal-être au travail...
 

Un salarié de France Télécom s'est suicidé le 14 juillet dernier à Marseille. Dans une lettre, il met en cause son travail au sein du groupe et le « management par la terreur » qui y règne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • telecoms
    telecoms     

    "mal etre" dans les telecoms : rien ne justifie de voir un salarié de france telecom ou de SFR en arriver à une telle extremité !; mais qui se soucie de ceux qui contribuent au développement de france telecom ou de SFR, leurs distributeurs ?,

    ce matin, la presse relate le 23ème suicide depuis février 2008 au sein de france telecom,

    on a pu lire les memes informations au sein de, par exemple, renault ou de SFR,

    mais est ce que le terme "informations" se limite à relater le nombre de suicides ou à chercher à comprendre les raisons du mal etre de ceux qui ont été confrontés à de telles extrémités ?,

    "rien ne justifie de voir un salarié en arriver à une telle extremité",

    qu'en est il de ceux qui ont contribué et contribuent au quotidien au succès commercial de france telecom ou de SFR?,

    qui s'est soucié et qui se soucie des "distributeurs telecoms " ?,

    pas grand monde...,

    pourtant, un reseau de distribution peut generer à lui seul une grande partie des résultats de celui pour qui il travaille :

    * par exemple, en son temps, le reseau de distribution de cegetel entreprises, avant sa fusion avec neuf cegetel, générait à lui seul presque 60 % du CA "voix" et une partie tres importante au niveau de la "data",

    ce n'est pas "rien" et cela meriterait, sans doute, qu'on porte un interet serieux et reconnaissant à tous ceux laissés eux aussi dans l'ombre, les distributeurs telecoms ?...

    ...

  • rebroussepoils
    rebroussepoils     

    M.Sarkosy n'est pas responsable des suicides;
    malgrè tout ont ne peut pas
    réduire le chiffre des dècès
    de fàçon comptable, il n'y en aurait qu'un seul, c'est un de
    trop
    pourquoi croyez vous que dans
    les entreprises les CHSCT se
    dèmènes pour minimiser tous les risques liés a l'activité de ces employés,
    il n 'y à plus aujourd'hui de
    quotas, ou de pourcentage de
    casse, est ces tant mieux

  • 22 les v'la
    22 les v'la     

    commencer par changer de n° de portable, vous serez déjà tranquille à la maison

  • andalou
    andalou     

    j'aimerais que quelqu'un de sérieux m'explique pourquoi on fait autant de "foin" autour de cette affaire que je n'arrive pas à comprendre.
    18 suicides en 18 mois, ça fait 12 par an.
    12 pour 187 000 employés à FT, ça fait 6,4 pour 100 000.
    les statistiques des suicides en France sont de 16,2 pour 100 000 habitants par an.
    Je n'arrive pas à voir où il y a affaire.
    Plongez vous toujours dans les chiffres et vous verrez que dans le classement il y a plein de métiers avant d'arriver aux pôvres esclaves de France Télécom.
    Doucement tout de même, il parait qu'il y a des adolescents qui se suicident à cause des examens. Faut-il supprimer les examens pour autant?

  • AAAAAAAAAAA
    AAAAAAAAAAA     

    VOTRE MESSAGE ME Touche car il ressemble à ce que j'ai connu pendant une période, a bout, j'ai cherché un autre emploi tout en gardant le présent et si les competences sont là, vous trouvberez, meme en cette dure période, mais protégez votre santé est primordiale. cOURAGE

  • Marc0275
    Marc0275     

    Il faut une explication officielle sans justement mettre en cause la direction. C'est de la comm' ! Ce genre d'affirmation n'a d'ailleurs aucun intérêt. On trouve cela aussi en politique, entre explication bidon et mensonge.

  • Levente
    Levente     

    dans les petites sociétés, comme celle dans laquelle je travaille, c'est aussi l'horreur. Mes patrons, un couple, nous hurlent dessus, nous insultent, appellent sur nos portables le soir, le week-end pour passer "leurs nerfs", nous mettent une pression terrible pour que l'on reste après 18h mais sans nous payer et sans pouvoir récupérer. La liste est longue. Résultats : un turn over important, une angoisse (jusqu'à en avoir la nausée) au ventre tous les matins, des larmes pour beaucoup de mes collègues, des arrêts maladie pour d'autres.Comment agir face à ce type de comportement ? Face à la montée du chômage, la perspective de trouver un autre job n'est pas évidente. Dans mon entreprise,le drame de ce pauvre salarié nous parle !

  • tsoin tsoin
    tsoin tsoin     

    s'il n'y avait qu'a France télécom,mais partout il y a des petits "chefaillons" qui n'existent que par la terreur qu'ils font régner,mais qui en réalité sont de vrais "pipes" dans leur entreprise et plus néfastes qu'éfficaces

  • mimiretraitée
    mimiretraitée     

    toujours le probleme de certains "petits chefs" idem dans les hopitaux ils mettent la pression et les sindycats ne font rien .arretez de payer vos cotisations,faites bien votre travail et allez voir un pro 'psy'

  • Vikingduvtt
    Vikingduvtt     

    Et oui... Le suicide tue plus que les accidents de voiture. Alors pourquoi ne pas établir des amendes pour les entreprises où le personnel a tendance à se suicider plus vite que la société voisine ? Après tout, les automobilistes sont très vite sanctionnés s'ils se font voir...

    La personne qui se croit plus forte ou au dessus de cela a extrêmement tort ! Attendez qu'une crevure accompagnée de sbires et de responsables amis ou complices vous ciblent par ce que vous gênez... Je vous promets de beaux jours ! Et oubliez les prud'hommes ! Bonjour les missions à rallonge et les critiques...

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire