En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Nicolas Sarkozy au téléphone, le 20 novembre 2010.
 

Le Conseil des barreaux dénonce un "détournement de procédure" de la part des juges tandis que le bâtonnier de Paris va "saisir le président". Une lettre circule par ailleurs depuis vendredi dans laquelle les avocats s'indignent des "atteintes graves" au secret professionnel.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • 948420
    948420     

    Je crois que vous oubliez le juge COURROYE, était il de gauche ? et bien d'autres , mais de droite ou de gauche il faut que la justice passe, même si celà concerne votre protégé ...

  • 948420
    948420     

    Les avocats auraient-ils réagi de la même façon si les écoutes avaient été effectuées sur le portable d'un avocat qui défendait un citoyen ordinaire ? J'en doute profondément, Monsieur SARKOSY, n'en déplaise à certains est redevenu un citoyen comme les autres, tout comme le sont les anciens présidents, et comme le sera le président actuel. Et si vous les médias, vous n'en faisiez pas tant dans cette affaire, on pourrait enfin parler des problèmes qui préoccupent les français et qui sont bien plus importants que le devenir de l'ancien président.

  • Metredaicaule
    Metredaicaule     

    Un avocat est' il un citoyen supérieur ? Non ! , il a les mêmes droits et devoirs que le Peuple. il n'est pas au dessus des lois ! Si un avocat respecte les lois, il ne doit pas trembler, ou souiller ses culottes de peur si on l' écoute ....

  • quidambof
    quidambof     

    çà a était fait heybaal je sais tout, tout seul . Etes vous dans le monde judiciaire pour affirmer de telles choses ???

  • petit caton
    petit caton     

    Ces petits juges ( parions qu'ils sont de gauche) se croient vraiment tout permis....... contre la droite ,évidemment.

  • vauban
    vauban     

    bof, c'est du corporatisme de baveux sans plus ...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Il y a plusieurs problèmes dans cette affaire. Le secret de l'instruction, bien sûr, qui amène celui de la corruption ou du vol de dossier (qui a publié l'info déjà ?). Mais aussi le non respect des règles en matière de profession protégée par le secret. Lorsqu'une procédure est menée contre une telle profession (médecin, avocat, notaire, huissier) elle doit systématiquement être partagée avec l'organe représentatif et le faire intervenir. Une perquisition par exemple, doit toujours se faire après avoir informé l'organe en question ET en présence d'un de ses représentants qui garantira le respect du secret. Quid des écoutes téléphoniques.

Votre réponse
Postez un commentaire