En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le centre de rétention du Mesnil-Amelot
 

Manuel Valls présente vendredi un projet de loi permettant de retenir durant 16 heures les sans-papiers dans un commissariat. Un dispositif qui remplace le système de garde à vue, illégal depuis juillet dernier.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

28 opinions
  • anti raciste
    anti raciste     

    PETIT CON LE FRANCE IL SAN RESTE 120ANS DE GAIRRE EN ALGERI ET 70 ANE EN TUNISIE ALORS SI VOUS QUI COMMENCE D'ETRE IMEGRE CHE NOUS

  • SURESNE DE PARIS
    SURESNE DE PARIS     

    a la france ;et sa personne en parle;mais entre sècu gratuite et logements payès par l"ètat en fin nous ;sa sert à rien tout ses gens qui n"amènent que des problèmes en france;......

  • G1020
    G1020     

    moi je prèfère les chiens que les clandès qui sont de la merde et apporte que de la merde voir les quartiers ,on à pas besoin de ses gens là chez nous;;;

  • MC23
    MC23     

    et après.........retour chez eux ou simplement le temps de leur trouver un logement correspondant à leur famille..et bien sûr leur donner les alloc etc...

  • Arnonilmous
    Arnonilmous     

    Qu'avez-vous après les chiens ??? Pauvres bêtes...

  • choppaul
    choppaul     

    Ils sont déments nos politiques. Finalement ils ont fait de la France un moulin. Nous devons passer pour de vrais abrutis à l'étranger.

  • 65652990
    65652990     

    Le temps de remplir tous les formulaires d'aides sociales, de l'AME, au logement, au RSA, au regroupement familial, et si le quidam ânonne le français une demande de naturalisation. Au passage une adhésion au PS, est bienvenue. Quand on y pense, 16h c'est très peu pour tout cela.

  • 65782387
    65782387     

    De nombreuses personnes telle mme Soubret, vivent du marché de l'immigration. Ils vont les défendre bec et ongle car c'est leur gagne-pain, organisé par leurs collègues avocats aux postes de faiseurs de lois, le tout subventionnés par les impôts des contribuables mais aussi par la dette de l'état. Marché juteux qui plus est, vu la pléthore d'associations, employant des gens autrement inemployables, et moyennement bien rémunérés. Ces personnes sont d'autant plus contentes et accrochées à leur gagne pain, qu'en parrallèle une campagne médiatique digne de Goebbels est organisée pour les convaincre du bienfondé de la moralité de leur travail. En un mot tout est organisé pour qu'ils croient qu'ils sont du côté du bien, et donc ne remettent pas en question ce système. Car en fait, ils sont bien les seuls gagnants à court et moyen terme de cet état de chose. Ni les émigrés arrivant ni les autochtones n'y trouvent leur compte. A long terme tout ce petit monde sera perdant, mais chutt cela ne fait pas partie du plan de om.

  • beretvert
    beretvert     

    vu le volume et l'augmentation du service fourni, 16h c'est bien pour organiser les reservations des chambres d'hotels que nous payons.

  • TR33
    TR33     

    L'Europe veut de plus en plus d'immigrés donc il faut que les pays acceptent aussi les clandestins, c'est pourquoi les dirigeants français successifs ne font rien pour les en empêcher. Ils leur demandent de partir moyennant quelques billets d'euros (pris dans la poche des contribuables) et ils reviennent par la même porte. Il faut en être conscient et faire avec. En plus les politiques s'en moquent puisque les français votent quand même pour eux (ou s'abstiennent de voter), alors pourquoi se priver de clandestins.

Lire la suite des opinions (28)

Votre réponse
Postez un commentaire