En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

BORDEAUX (Reuters) - Environ 500 salariés de l'usine Ford de Blanquefort en Gironde ont manifesté vendredi dans les bureaux de la direction pour...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • KKK
    KKK     

    DANS NOS FAMILLES DE PROLETAIRE, SUR 53% (26% d'ouvriers ,ont vote pour sarko )

  • dugenou
    dugenou     

    atous les amis et partisan de sarko a toute la bande ,depauis qu'il est président et meme avant il a fait quoi pour les salariés moi je sais du chomage pour les pauvres et du fric pour ses copains ou sont les promesses de la reindustrialisation ou elle sont,une entreprise qui fabrique de photvoltaique va licencier 400 ouvriers au profit de l'asie et le voyou de patron va toucher des aides et ceux qui se feront installer le systeme aussi ou sont les grands projets de ce petit homme votre gourou

  • la digue rouge
    la digue rouge     

    L'avenir du site n'est pas assurée.....C'est pas grave, de toute manières les dirigeants US prennent les salariés de Ford France pour des noeux. L'idée de se battre pour des pacotilles est dépassé, il faut désormais voir plus grand en prenant pour exemple le peuple Tunisien et Egyptien. Préparons la contre offensive massive qui fera trembler le plus dur des patrons!!

  • vava34
    vava34     

    Tant qu'on ne voudra pas comprendre que les salariés ne sont là que pour engraisser les traders, les actionnaires, les rentiers, les assurances, les banques et compagnie. Ca continuera à faire grève chacun de son côté, malheureusement. La mondialisation c'est fait pour les cons, c'est à dire nous. Mais en France, tant qu'on ne crèvera pas de faim rien ne changera. Les tunisiens avant de se révolter, on attendu eux de crever de faim. Combien de temps nous reste t-il ? Tic Tac, Tic Tac...

Votre réponse
Postez un commentaire