En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Selon Bernard Tapie et son clan, 3.000 emplois sont menacés.
 

Ce mercredi, la justice a ordonné la saisie de tous les biens et de tous les comptes de Bernard Tapie, dans l'enquête sur l'arbitrage dont il aurait frauduleusement bénéficié. En février dernier, l’homme d’affaires avait racheté le Groupe Hersant Média. Aujourd’hui, cette saisie pourrait mettre en difficulté le groupe de presse.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Emishi
    Emishi     

    Mets toi à la place des 2600 personnes concernées, tu n'aurais pas peur pour ton travail à leur place ? C'est vrai qu'on est en France, on prône l'individualisme.

  • Daniel Lefebvre
    Daniel Lefebvre     

    Olivier Mazerolle, directeur de rédaction de La Provence, s’exprime dans un éditorial : "Il est légitime que l'Etat prenne ses précautions.

    MAZEROLLE qui fait confiance à TAPIE ? On se fou de qui ?

  • berard
    berard     

    Le chantage va bien marché

Votre réponse
Postez un commentaire