En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Frédéric Saint-Geours souhaite changer l'image de l'UIMM et joue la carte de la transparence.
 

Frédéric Saint-Geours, président de l'UIMM, est revenu sur l’instruction en cours concernant les retraits effectués par son prédécesseur Denis Gautier-Sauvagnac.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • mogambo
    mogambo     

    Gautier-Sauvagnac, St Geours, regardez-les bien, le portrait parfait du patronat français, hypocrites, menteurs, lâches...en un mot plus méprisables les uns que les autres.
    A dégager!

  • a. lepage
    a. lepage     

    Monsieur Saint-Geours semble avoir oublié que les justificatifs nécessaires au Juge, ont été détruites par la comptable Dominique Renaud.
    Quelle hypocrisie !!!

  • sans blague
    sans blague     

    "Interrogé sur le fait que l'UIMM s'était engagé à financer les frais d'avocat de Denis Gautier-Sauvagnac", FSG répond "Les sommes dont vous parlez sont là parce qu'il n'y a pas de raison que Mr. Gautier-Sauvagnac supporte les frais ou les problèmes fiscaux si on ne retrouve pas les pièces justificatives, puisque c'est l'un des problèmes du juge et de tout le monde."
    Avec ce genre de réponse FSG ose déclarer que l'UIMM est "Beaucoup plus transparente que tous les organismes patronaux ou syndicaux que je connais."

    DE QUI SE MOQUE T ON?????????

Votre réponse
Postez un commentaire