En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Saint-Denis: le lycée Suger évacué après que des fumigènes ont été lancés

Déjà lundi, des incidents avaient éclaté au lycée Suger à Saint-Denis.
 

 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Rav22
    Rav22     

    Non madame Belkacem, ce n'est ni la droite, ni l'extrême droite les responsables de ce qui se passe dans les établissements scolaires, mais vous et vous seule qui depuis 2012 avait tout fait pour détruire l'enseignement et permis l'insécurité. Les socialistes anti-police, pro-délinquants etc... n'ont cas prendre à leur compte cette insécurité venant des quartiers dit sensibles.

  • citoyen_auditeur_bfm
    citoyen_auditeur_bfm     

    La mise à sac des lycées de Saint-Denis par des groupes de casseurs et celle de son centre ville se produisent régulièrement. Ce sont devenus des événements habituels. En général dans ces cas là n'écoutant que son courage le parquet de Bobigny ordonne à la Police Nationale de relâcher les quelques personnes interpellées. Répandre de l'essence dans les escaliers d'un lycée de 1200 élèves et allumer un feu au premier étage sont des faits particulièrement graves. Bravo à la Police Nationale d'avoir riposté mardi matin 7 mars 2017 face aux casseurs. Bravo à la Police Nationale d'avoir procédé à des arrestations massives. Bravo à la Procureure de la République d'avoir prolongé les gardes à vues de 24 heures. On imagine les pressions politiques que la Procureure a du subir tant la permissivité de la société française atteint des sommets. Bravo à la Procureure de la République d'avoir mis en examen huit personnes pour lesquelles sont établies des preuves d'attroupement armé ainsi que des preuves de violences sur personne dépositaire de l'autorité publique. Il est temps que les juges de Bobigny fassent preuve d'indépendance et aident la Police Nationale à établir l'ordre en Seine-Saint-Denis. Les juges de Bobigny doivent combattre la délinquance organisée et ne pas se laisser intimider par le pouvoir politique en place depuis mai 2012. Espérons que jeudi 9 et vendredi 10 mars 2017 une compagnie de CRS soit présente avenue Jeanne d'Arc. La Présidente de la Région Île de France a raison de vouloir créer un système de vidéo-surveillance dans le lycée Suger. Relié à un central académique et au commissariat cet outil permettrait de comprendre le mode opératoire des casseurs et de comprendre comment ils entrent dans le lycée Suger. L’Éducation Nationale devrait faire appel à des sociétés de sécurité privée pour contrôler les entrées des lycées, comme le font les entreprises ou les services publics. La ville de Saint-Denis est invitée à installer une ou plusieurs caméras au croisement entre l'avenue Leroy des Barres et l'avenue Jeanne d'Arc. Son budget 2017 de 260 millions d'euros lui permet largement cet investissement. Comment se fait-il qu'avenue Jeanne d'Arc des containers poubelle restent longtemps dehors et ne soient pas rentrés à l'intérieur des immeubles ? C'est ensuite facile pour les casseurs de récupérer ces containers et d'y mettre le feu.

Votre réponse
Postez un commentaire