En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les élèves d’une classe de Bobigny, participant à un débat.
 

Au micro de RTL vendredi matin, Benoît Hamon a annoncé deux mesures pour assouplir la réforme des rythmes scolaires. Il propose notamment de réduire le temps de travail en semaine.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • rolodex
    rolodex     

    il est grand temps de virer les socialos ! Ils ont essayé mais ils sont incapable de gouverner ! trop d'impôts, trop d'interdits, trop de censure c'est pire qu'une dictature !

  • arthurH
    arthurH     

    je comprends les maires qui n'y comprennent plus rien à cette réforme assouplie. On ne sait même plus quelles sont les priorités, ça change tous les quatre matins

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Ségolène Royal est pour moi une excellente femme (ou homme) politique et justement il manque une dame de fer au gouvernement...

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    ....des fuites dramatiques des élites vers les pays étrangers, je confirme avec des salaires de misères de nos chercheurs par exemple.....

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    ''mortderire'', le résultats minable ne vient pas des profs, mais des directives de l'administration et des gouvernements. Quand aux salaires bac+5 minimum, je confirme qu'un salaire de 1 615,97 € BRUT par mois en début de carrière est minable.

  • valgego
    valgego     

    j'ajouterai que revoir le découpage scolaire équivaut à changer le mammouth de box ,pour ne pas avoir à le nettoyer ;

  • valgego
    valgego     

    Monsieur Hamon fera comme tous les autres,allégeance aux fédérations toutes puissantes de l'éducation nationale , pitoyables armateurs affrétant à crédit , qui depuis 50 ans , préfèrent voir couler le navire avec le capitaine l'équipage et les passagers plutôt que de payer l'entretien annuel . Résultat 30% d'illettrés détectés aux journées citoyennes à la sortie du primaire , des universités déclassées au fil des ans , des fuites dramatiques des élites vers les pays étrangers , des parents et des élèves manipulés pour descendre dans la rue défendre les intérêts de ceux qui les envoient ,mais n'y vont pas . La vraie réforme est de reprendre le pouvoir sur des fédérations qui se le sont octroyé , de choisir comme interlocuteur des spécialistes de toutes tendances politiques (en évitant le fanatisme des illuminés de tous genres et les gourous de la nouvelle morale ), d'élaborer enfin des programmes valorisant les fondamentaux dans le primaire et adaptés aux exigences du XXI ème siècle ( informatique ,économie ) et en dernier lieu de ne pas faire des espaces scolaires des lieux de propagande politique en intervenant honteusement pour orienter le libre arbitre des enfants . IL y a dans le primaire suffisamment à faire pour apprendre à lire ,compter et écrire et pour l'instant c'est un échec .

  • Truecolor
    Truecolor     

    Je trouvais le rythme plutôt pas mal aussi. je pense que c'est au niveau des programmes qu'ils devraient revoir leur copie ...

  • Truecolor
    Truecolor     

    On préfère cancaner sur cette femme au lieu de regarder son boulot ..

  • Stephlabaraque
    Stephlabaraque     

    4 1/2 OK, mais ce sont les maires qui paient, cette décision c'est comme faire une liste de courses avec plein de bonnes choses et de bons sentiments et de faire payer les autres à la caisse, une habitude dans ce ministère!

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire