En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une école primaire de Vitrolles, le 27 août 2012. Seuls 22% des écoliers français sont concernés par la réforme des rythmes scolaires en 2013.
 

Semaine de 4,5 jours, activités périscolaires… 15 jours après la rentrée, comment se passe l’application de la réforme des rythmes scolaires?

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • ratat
    ratat     

    Nous y sommes depuis 4 semaines, c'est une véritable catastrophe. Les parents payent, les enfants et les enseignants sont épuisés. C'est une mascarade. Peillon a des retours et précise dans les journaux que si les enfants sont fatigués, sa réforme n'en est pas la cause, c'est davantage la pression que l'on met sur les enfants. C'est encore du grand n'importe quoi. Marre d'être gouverné par des incapables plaqués dans les bureaux et asservis par leur propre intérêt.
    A quand la démocratie directe ! Personnellement, j'arrête de voter pour ces castes d'oligarques qui n'ont plus les pieds sur terre. Vive l'abstention !
    Il nous demande aujourd'hui ce que l'on pense des programmes pour pouvoir justifier le changement qu'il souhaite. Il pourra dire ensuite qu'il y a eu une consultation pour faire appliquer SES nouveaux programmes. Les tentatives de manipulations et de diversions sont bien connues. On change de programmes à chaque gouvernement. Cessons de participer à cette mascarade, au mensonge institutionnalisé au sein de l'éducation nationale.

  • aljanepie
    aljanepie     

    [Contenu Modéré]

  • bijouxbandit
    bijouxbandit     

    Mais qui est d'accord pour cette mesure??????? Des dépenses supplémentaires les instits qui vont avoir une compensation financière les mairies qui vont devoir mettre des moyens aussi et les répercutés sur les impôts locaux les collectivités vont s'empresser de nous racketter un peu plus, c'est évident même a quelqu'un qui n'a pas fait l’ENA. Le coût de la réforme est évalué à 150 euros par enfant par les mairies si elles choisissent de la mettre en place en 2013 ils auront 50€ par enfant de l'état C'EST DU N'IMPORTE QUOI ! En ces temps de crise aucune dépenses qui ne peut attendre ne doit être votée !

  • contactrythmesscofr
    contactrythmesscofr     

    Bonsoir,

    Pour compléter votre article, vous trouverez toutes les informations sur notre blog www.rythmessco.fr pour vous alerter sur le couac de la mise en plce de la réforme sur la ville de Ris Orangis.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Personne n'en veut de cette semaine de 4.5 jours et demi. Personne n'en voit l'intérêt pratique. Personne ne comprend comment elle pourra bien être financée. Une réforme idiote (encore une) qui n'a reçu un accueil mitigé que grâce à la mentalité anti enseignante ...

Votre réponse
Postez un commentaire