En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • BOULEDOG
    BOULEDOG     

    LA DICTATURE SOCIALISTE EST EN MARCHE QUAND QUELQUE CHOSE LES DÉRANGE C'EST L'EXTRÊME DROITE IL FAUT BIEN TROUVER UN BOUC ÉMISSAIRE
    NOUS N'ACCEPTERONS JAMAIS UNE POLITIQUE QUI NOUS DIVISE CE QUI COMPTE C'EST L'APPROBATION DE LA MAJORITÉ DU PEUPLE

  • Maxoue
    Maxoue     

    Cela a l'air d'être monté de toutes pièces pour avoir une excuse de fliquer la toile et les réseaux...Car la théorie du genre est tout sauf une rumeur ,elle a bien commencé ,pour s'en convaincre il suffit de lire les rapports sur ce sujet ....On ne peut que constater que Najat Vallaud Belkacem, ministre déléguée aux Droits des femmes, Christiane Taubira, ministre de la Justice et Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, ont commandé des études et des rapports à des « militants » qui s’inspirent des théoriciens les plus radicaux de la théorie du genre.

    Dans la diffusion de cette « théorie », l'Education nationale joue un rôle moteur avec plusieurs dispositifs, comme :
    • Le dispositif « ABCD égalité » qui de façon insidieuse s’inspire des théories de « l’éducation neutre » telle qu’elle se pratique en Suède.
    • L’expérimentation de crèches neutres, soutenue par Najat Vallaud Belkacem, s’inspirant de la crèche Egalia à Stockolhm.
    • La généralisation de l’éducation sexuelle à l’école pour tous les élèves à partir de 6 ans. Le ministère allant jusqu’à recommander la participation en classe d’intervenants issus d’associations clairement militantes.
    • La promotion faite par Vincent Peillon, dans une circulaire adressée à l’ensemble des recteurs le 4 janvier dernier, de l’association « Ligne Azur » qui intervient auprès des enfants notamment sur la question de l’identité sexuelle et de l’identité de genre, en affirmant sur ses supports pédagogiques : « que l’identité de genre c’est le sentiment d’être un homme ou une femme. Pour certains, le sexe biologique coïncide avec ce ressenti ». Sic !
    • La diffusion dans le cadre du programme « Ecole et cinéma » du film militant « TOMBOY », où l’on invite des enfants de CE2, CM1, CM2 à s’identifier à une petite fille qui se fait passer pour un petit garçon.
    • Les recommandations du principal syndicat d’enseignants du primaire d’utiliser en classe des livres "non-genrés" comme "Papa porte une robe".

  • Colentonio69
    Colentonio69     

    A force de provoquer et vouloir jeter de l huile sur le feu, tous ces gens vont avoir le retour du baton

  • Colentonio69
    Colentonio69     

    Ce sont des fous dangereux qui clivent les français.

  • Fibonacci
    Fibonacci     

    avortement pour tous, mariage gay pour tous, adoption d'enfants pour tous les gays, euthanasie pour tous, et maintenant devant cette méga colère/peur des parents ils disent que leurs théories sur la "construction de l’identité sexuée de l'enfant" n'a pas d'importance...???? Pour en savoir plus il suffit écouter ce qu'ils disent..... > http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/outils-de-formation/conference.html?idvideo=10

  • Jacques Pasquinel
    Jacques Pasquinel     

    Farida Belghoul : La décadence sur la théorie du genre
    http://www.youtube.com/watch?v=bWM1Hz3kX30

  • Jacques Pasquinel
    Jacques Pasquinel     

    Théorie du genre
    http://www.youtube.com/watch?v=D75taKTcHpw#t=41

Votre réponse
Postez un commentaire