En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

PARIS (Reuters) - La Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR) a demandé au ministère de l'Industrie le déblocage prioritaires des...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • sansreaction
    sansreaction     

    dans toute la splendeur,
    si les entreprises n'ont plus de carburant, pour faire travailler, les conducteurs, ils commencent par solder les congés, puis partent au chomage! donc ils ont autant à gagner que les entreprises!il faut vraiment ne rien comprendre pour réagir ainsi!

  • YEMENE YEMENE
    YEMENE YEMENE     

    un bolchevique?

  • astérix240247
    astérix240247     

    Ce ne sont pas les routiers qui demandent l'arret, ce sont les patrons , les propriétaires de camions, les chauffeurs reoutiers n'ont rien a voir avec cette demande,

  • Tsula
    Tsula     

    Bah, vous savez, le dépôt pétrolier SFDM est bloqué, avec les salariés de la SFDM qui font la grêve par forcément pour les mêmes raisons que les autres, ils profitent du coup de la mobilisation pour faire leurs propres revendications salariales en matières de salaires et autre. C'est inadmissible! Alors que s'ils ne bloquaient pas leur propre dépot, les camions pourraient charger et ravitailler pour un temps les stations du coin.

  • dn89
    dn89     

    outrance outrance

  • jj-à
    jj-à     

    les revoila apres 15ans,beregovoy les avaient remis au boulot
    c est le noyau dure de la droite

  • Menerv
    Menerv     

    Il suffirait que le gouvernement débloque seulement la moitié des stocks stratégique soit environ 45 jours d'essence pour toute la France, et tous les bolcheviques qui bloquent les dépôts seraient bien contraint de cesser. Il est bien évident que pas un ne pourrait tenir aussi longtemps. Voyez mai 1968....

Votre réponse
Postez un commentaire