En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jérôme Cahuzac avoue détenir un compte à l'étranger.
 

L’ancien ministre du Budget a reconnu détenir un compte à l’étranger depuis une vingtaine d’années. Il a été formellement mis en examen pour blanchiment d’argent.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • BERNSTEIN
    BERNSTEIN     

    DES ENQUÊTES D'HABILITATION PRÉALABLES SONT NÉCESSAIRES

    Dans le cas de Cahuzac, M. Hollande a fait une grave erreur politique. Il n'a pas fait actionné, comme Président de la République, les mécanismes de vérification préalables à toute nomination d'un membre du gouvernement. Ces mécanismes existent pourtant. A ce niveau, il faut revoir les modalités de nomination de ministres, de cadres supérieurs de l'Etat, de présentation de candidatures pour des mandats locaux ou nationaux (maires, présidents de conseils régionaux, députés et sénateurs). Des enquêtes d'habilitation préalables devraient être effectuées par des structures compétentes (police, magistrats, renseignements..). De simples doutes devraient entrainer l'annulation de la proposition de nomination. Et enfin, il faut annuler le cumul des mandats qui ne sert que leurs titulaires.

  • castorjunior
    castorjunior     

    si les avocats de monsieur Cahuzac disent 30.000 euros c est que sois il manque un zero sois c est le double
    faut areter de minimiser

  • Max 85
    Max 85     

    Il aura quelques milliers d'euros d'amende et un ou deux ans de prison avec sursis,s'il ne fait pas un malaise ou s'il ne se suicide pas,c'est courant lors des ères socialistes

  • Aramis
    Aramis     

    des Cahuzac il y en a des milliers et de tous bords il faut les poursuivre au delà des frontières

Votre réponse
Postez un commentaire