En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Lycéens planchant sur l'épreuve de philosophie du baccalauréat 2013, le 17 juin dernier.
 

Les lycées sont évalués à la fois sur leur taux de réussite au bac et sur leur capacité à accompagner les élèves jusqu'au diplôme. Ce qui permet à des établissements situés dans des zones défavorisées de tirer leur épingle du jeu.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Le syndicaliste déplore la réaction de l'état. Alors que l'article souligne que c'est la proactivité de l'établissement qui fait la différence. A noter que dans les grandes villes on met les "nuls" dans les lycées pro et les "bons" dans une filière générale. Dans les patelins, quand on a pas le choix, on met des "bons" dans des filières pro avec des programmes qui du coup sont faciles. A noter aussi qu'il y a moins d'éléments perturbateurs dans le 12 que dans le 93...

Votre réponse
Postez un commentaire