En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La Réunion: Rencontre cruciale contre la vie chère
 

Les violences se sont aggravées dans la nuit de jeudi à vendredi à La Réunion, touchant la moitié des communes de l'île. Une réunion cruciale est prévue ce vendredi à la Préfecture pour tenter de mettre fin à ce mouvement contre la vie chère.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

97 opinions
  • Moi974
    Moi974     

    @juventus : les aides sociales sont les mêmes que dans ton département...Quant à l'indépendances des îles, ça dépasse le cadre de ta maigre pensée égoïste, c'est géostratégique.

  • Givrali de PO
    Givrali de PO     

    vous avez vu autre chose que les hôtels de luxe à Maurice ?

  • Givrali de PO
    Givrali de PO     

    je vis en métropole et la moitié de ma famille est réunionnaise.
    Je trouve juste hallucinant le nombre de personnes qui connaissent rien et qui se permettent de donner des leçons, avec des propos très ... Marinistes ... (pléonasme)
    Insulter les réunionnais de glandeurs et d'assistés ... Allez faire un tour là bas les gars et on en reparle !

  • ti974
    ti974     

    Tu ne connais rien de la Réunion et tu oses critiquer. Ici, on a de vert pâturage avec des vaches ainsi que des groupes comme Danone ou Yoplait d’installés. En métropole tous vos fruits et légumes sans goût viennent d’Espagne, vos poissons d’Asie, d’océan indien grâce aux eaux territoriales de la Réunion et du reste du monde, vos sauces tomates arrive en concentré de chine, vos haricots verts d’Egypte, vos fleurs du Kenya et bientôt vos voitures du Maghreb et tu veux nous donner des leçons. Tu crois que c’est la brousse ici et que les maisons sont sur pilotis avec des pirogues. L’infrastructure à la Réunion est aussi moderne quand métropole avec les meilleurs universités et hôpitaux de l’océan indien, des 4 voies avec de vraies voitures monsieur. La Réunion est l’un des départements ou il y a le plus de redevables de l’impôt sur la fortune, c’est un comble non. On est même en avance sur la métropole concernant les énergies renouvelables. La plupart des maisons possède un chauffe eau solaire FABRIQUE A LA REUNION sur leur toit ce qui est loin d’être le cas en région PACA ou il y a du soleil pourtant. Ne t’inquiète pas, ici aussi il y a des embouteillages le matin et le soir pour aller au boulot, on ne reste pas à rien foutre. Je connais des métropolitains qui viennent en vacances et qui de retour en métropole décide de tout revendre pour revenir s’installer ici. Peut-être toi aussi un jour. Il faut dire que le réunionnais est chaleureux et à le sens de l’hospitalité. Bien-sûr comme partout, il y a des brebis galeuses, la perfection ça n’existe pas. Ici on a du respect et de l’affection pour nos anciens, on ne les abandonne pas à leur propre sort surtout lors de canicule. Il y a aussi des monuments aux morts dans chaque ville pour les grandes guerres passées car même si tu te trouves à 10000km de la métropole, on ne t’oublie pas lorsqu’il faut défendre ton pays. Au faites la Réunion ne se trouve pas dans les Caraïbes comme je l’ai souvent entendu en métropole, mais bien dans l’océan indien. Pour ceux, qui nous parlent de demander l’indépendance, eh bien les banlieues de métropole la demanderont peut-être avant nous car à l’inverse d’eux, nous au moins on est fier d’être français. Au sujet de l’esclavagisme les réunionais sont passés à autres choses depuis longtemps et on arrêté de rabâcher dessus. Beaucoup de part leur métissage on aussi un ancêtre de métropole. Ici à la Réunion, les personnes non haineuses sont les bienvenues. Heureusement que la plupart des métropolitains sont en générale des gens ouvert et chaleureux pour les avoir côtoyé là-bas durant pas mal d’années. Message de la part d’un créole blanc avec un nom bien de chez toi qui est peut-être plus français que toi et qui adore son ile et ses habitants de toutes les couleurs.

  • yomgui974
    yomgui974     

    faudrait peut être venir faire un tour à la Réunion et à Maurice avant de dire des âneries...et accessoirement utiliser le correcteur d’orthographe.

  • évidence pour se taire
    évidence pour se taire     

    Aujourd'hui on travaille moins longtemps qu'en 1974 pour un litre à 1,60€...Alors on gueule plus SVP essence moins chère qu'en 1974..! Confirmation !! 1974 le SMIG etait de 4,89 Frs soit 0,745 € de l'heure. Le litre d'essence valait 1,61 frs soit 0,245 € le litre. Il fallait donc travailler 0,745 : 0,245 = 3,04. Ce qui veut dire qu'il fallait 20 minutes de travail ( 60 mn : 3 = 20 ) pour acheter 1 litre d'essence. Aujourd'hui : Le SMIC est a 9 € et le super sans plomb 98 est a 1,60 €. Ce qui veut dire : 9 : 1,60 = 5,62. Il faut donc travailler 60 mn : 5,62 = 10,6 mn pour acheter un litre de super. Il faut savoir également qu'un véhicule de moyenne gamme de l'époque ( simca 1100, renault 12 ) consommait en gros 10 litres / 100. Alors avant d'atteindre des niveau identiques a 1974 il faudra payer le litre de super 3,20 €...mais on dépensait moins et on n'avait pas de portable ni d'internet pour environs 50 euros/mois

  • D974
    D974     

    Salut, qui parle de faire la mendicité ?! On demande l'égalité C'EST TOUT !! On demande simplement l’égalité des prix mais aussi l'égalité des droits pour nous. Nous sommes français, mais on constate par vos propos que les métro n'ont pas changé, on reste des colonies pour certains d'entre vous. Twé bwien bwana moi bon nég ...

  • gan
    gan     

    L'assistanat tue l'initiative, l'assistanat tue le courage, l'assistanat rend les gens fainéants dépendants.

  • gan
    gan     

    Si les yaourts sont si chers sur votre ile, pourquoi ne pas élever des vaches pour son lait et sa viande, plutôt que de tout importé de la France, prenez-vous en main, travaillée, ne rester a rien foutre. Avec du courage et des initiatives, beaucoup de choses seraient plus simples si les habitants de cette île se relevaient les manches.

  • gan
    gan     

    Si les yaourts sont si chers sur votre ile, pourquoi ne pas élever des vaches pour son lait et sa viande, plutôt que de tout importé de la France, prenez-vous en main, travaillée, ne rester a rien foutre. Avec du courage et des initiatives, beaucoup de choses seraient plus simples si les habitants de cette île se relevaient les manches.

Lire la suite des opinions (97)

Votre réponse
Postez un commentaire