En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Retour prévu ce vendredi de la journaliste française edith bouvier
 

La journaliste française Edith Bouvier, blessée lors des bombardements de Homs, en Syrie, et son compatriote, le photographe William Daniels, sont attendus à l'aéroport de Villacoublay ce vendredi à 18h.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • martinique
    martinique     

    c'est encore des frais de rapatriement payés aux frais de la princesse

  • ranaf
    ranaf     

    Franchement, on n'en a rien à cirer ! Ce n'est pas parce qu'une information intéresse les journaliste pour des raisons de reflex corporatiste qu'elle intéresse les lecteurs. Elle est allée la bàs à la demande de son employeur, c'était à lui de la faire revenir, pas à l'état français. Ca a encore couté combien cette connerie ? Vous feriez mieux de parler des vraies causes de cette guerre, des mercenaires et de leur armement plutôt que de prendre parti pour un camp et nous emmerder avec une nana qui est allé dans un pays en guerre parce qu'elle en avait envie !

  • gilloulibre
    gilloulibre     

    L'enfer qu'à dû connaître cette femme durant toute une semaine, nous sommes admiratifs devant tant de courage, souhaitons qu'il ne lui reste pas trop de séquelles de cette aventure hors du commun.

  • HV78
    HV78     

    C'est très bien qu'ils rentrent mais pourquoi parlent-on toujours des journalistes qui font leur métier dans des zones difficiles alors que l'on ne parle jamais des chrétiens qui se font massacrer à cause des chamboulements provoqués par le soi-disant printemps arabe.

  • jph17
    jph17     

    Ils peuvent mouirir car la presse fait du buzz mais ne sert à rien sur le sujet à part nous dire que ça va mal

  • apparté
    apparté     

    des exfiltrés" journalistes "de Syrie,spécialisés dans la formation à la démocrassie terroriste, récupérés par l'ambassadeur français à la frontière libano-syrienne ?

  • rim38
    rim38     

    bonjour

    on peut se féliciter de la libération de cette journaliste,par contre pourquoi cette médiatisation aussi importante ,un journaliste qui va dans un pays en guerre est conscient des risques encourus,comme le métier de soldat ou celui de pompier.
    il y a des personnes qui prennent autant de risques tous les jours et dont on parle jamais ex:les personnes qui travaillent sous tension à 400000 V,les grutiers qui travaillent à 30 ou 40 m de hauteur au dessus de la circulation,les patrouilleurs d'autoroute qui balisent les accidents etc...

  • berfili01
    berfili01     

    Merci aux Libanais. Grand Merci.
    Pas dû être facile.

  • bouba 63
    bouba 63     

    Je ne comprend tout cette emballement politique et journalistique?
    Combien de Français meurt ou sont blessés dans le monde et personne en parle?
    J'en ai marre de tous ces journaliste de guerre qui pleurent. Ils savent dans qu'elles mer.. ils s'aventurent.
    Quand nos pompiers sont blessé ou meurt ou sont les journalistes.

  • loly 568974
    loly 568974     

    Desolé mais g envie de dire que c'est les risques du metier...
    Aller au coeur d'un conflit armé on risque une bastos perdue. Je ne comprend pas qu'on en parle autant, peut etre pour masquer les vrais problemes.
    On parle moins des 70 soldats tués au combat eux ils ont donné leur vie pour la france là pour une jambe petée on en fait tout un plat!!

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire