En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Restauration : un syndicat professionnel veut payer les serveurs au pourboire
 

Un syndicat professionnel de la restauration propose de payer les serveurs, réputés peu serviables, majoritairement au pourboire comme cela se fait dans les pays anglo-saxons. Certains craignent que les Français, peu habitués, lèsent le personnel en salle.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

119 opinions
  • TRENT51000
    TRENT51000     

    *me font bien rire

  • TRENT51000
    TRENT51000     

    Les restaurateurs me font bien car ils n'ont pas pleurer quand leurs factures de gaz, électricité, les matières premières ont augmenté. Mais ils pleurent qu'on touche à la TVA.

  • Syr
    Syr     

    Voilà une petite déclaration qui s'ajoute à la longue litanie du discours libéral qui voue un culte sans borne à l'enrichissement sur le dos des autres. Ces offensives répétées augure un avenir plus que laborieux.
    Dans les années 90, le désengagement des jeunes dans les partis trotskistes et communistes en général, se paye aujourd'hui. Certains trentenaires commence à comprendre qu'ils sont bien dans la merde, après avoir bien profité du niveau de vie de leur parents babyboomers.
    Hé oui, la lutte des classes n'était qu'une vielle rengaine de vieux barbu.
    De l'après guerre jusqu'à la fin des années 70, on pouvait estimer l'ensemble des partis de vrai gauche aux alentours de 30% ou un peu moins. Et puis voilà : "Moi la politique je comprends rien, j'men fous"
    Jusqu'aux années 70, les familles de classe moyenne pouvait acheter une maison, se payer quelques vacances en camping, aller voir la mer, accéder à des soins de qualité, l'éducation...
    Et puis on se fait rattraper par la marée...
    Les patrons mettent en place des syndicats qui ont voix au chapitre dans les médias, des lobby qui attendent les députés au restau...
    Et vous? Voilà à bon entendeur... Le libéralisme c'est : "10 trains de loosers pour un Rockfeller" Rêvez pas trop, les trains seront des wagons à bestiaux si vous vous ne vous battez pas le partage des richesses.

  • byd
    byd     

    Non le pourboire de la main à la main ne constitue pas un salaire,car il est à l'appréciation du client et selon que ce dernier
    est plus ou moins "fauché" le pourboire on peut
    s'assoir dessus comme dirait l'autre.Non le travail du serveur ou de l'employé doit être
    en fonction du chiffre d'affaires de l'établissement et pris sur les recettes.

  • molorus
    molorus     

    1/qu'il me paie le loyer du logement pas trop eloigner du taf, maxi 10 bornes ...2/ qu'il prenne en charge la bouffe , les frais d'essence., les impots,les vetements, les ...3qu'il me fournisse une femme,oui une femme qui soit aimante,jeune, sexy, qui aime faire l'amour pour vivre avec moi en tant que couple normal hetero pour la vie sociale,pour la vie de couple le confort.. etc, etc..si toutes ces demandes sont reunies et acceptees je suis pret a taffer a pas d'heures pour presque rien,...

  • Kenhir
    Kenhir     

    Avec cette méthode a mon avis on va plutôt faire fuir les jeunes de ces professions, quelles sont les solutions me direz vous ?

    - Augmenter les salaires fixent, halte la diront les patrons avec les charges impossible, allégé les charges du personnels dans la restauration et obliger les patrons et faire que cette baisse des charges soit également répercutés sur les salaires et peux être une idée a creusé.

    - Valorisez ces métiers, les métiers de bouches font partie de notre patrimoine national et notre pays est connu pour la qualité de sa gastronomie et tout ce qui touche a la restauration (vin, fromage, viande etc, nous avons une quantité incroyable de produit AOC français).

    - Essayer de faire changer la mentalité des clients, n'oubliez messieurs dames que lorsque vous allez manger dans un restaurant vous avez affaires a des humains et lorsque vous venez a la fin du service ou que vous restez 2 heures a discuter a la table vous faites faire des heures supplémentaires pas forcément payer aux personnels. Imaginez vous a leur places rien que deux minutes :

    Vous terminez a 18 h et a 17 h 55, un client arrive et vous fais restez au travail jusqu’à 20h et cela très régulièrement sans bien sur touché un euro de plus a la fin du mois. Alors heureux ?

    Dans tous les cas continuons dans cette voie en sous payant le personnel de restauration et en mettant un salaire variable et pour allez manger en famille dans un restaurant vous devrez :
    Allez dans un restaurant gastronomique et aie au portefeuille
    Manger dans un fastfood style mcdonalds ou un sandwich au vendeur ambulant
    Parceque pour ce qui est des restaurant classiques qui représente au moins 90% de nos restaurant français il faudra venir chercher vos plats en cuisine parce que les serveurs ont en trouvera plus...

  • Kenhir
    Kenhir     

    Non mais sans déconner je suis cuisinier de profession et quand j'ai entendu ça j'ai bondi de ma chaise.
    Citer moi un seul métier ou :
    - Vous faites des horaires coupés qui font que vous terminez le soir vers 23h minuit pour les plus chanceux, et bien entendu c'est 2 allez retour par jour avec le prix de l'essence actuellement ...
    - vous travaillez au minimum 50 heures (et oui le client et roi si il décide de rester ou de se pointer a la fin du service tu ferme ta gueule et tu l'accepte) payé 35 bien entendu ( heure supplémentaire ? très peu de patron de restaurant connaissent ce mot)
    - Vous êtes payé au lance pierre (en moyenne 1300 euro net actuellement)
    - Vous travaillez weekend et jour fériés (noël en famille tu oublie, le nouvel an avec les pots connais pas, les vacances en été pendant la saison pleine ? tu rêve)
    Si on enlève un peu de se salaire pour donner une part variable qui sera ajouter par les pourboires que le client français fauché par la crise et qui hésite déjà à venir au restaurant (grosse baisse de fréquentation dans beaucoup de restaurant et fermeture d'un grand nombre d'entre eux) doit donner je me demande combien de jeunes vont choisir les métiers de la restauration.
    Car il ne faut pas oublier que l'on est dans une société ou les jeunes actuellement veulent bien gagner leur vie tout en ayant une vie sociale confortable.
    Et puis sincèrement avec ces conditions vous avez envie de faire ce métier ou de sourire vous ?
    Amicalement Kenhir

  • nico lepetit nain
    nico lepetit nain     

    si l'umih etait payée a la connerie elle serait riche

  • LeKabyle
    LeKabyle     

    D2SOL2 LES POCHES PAS LES POCHENT

  • LeKabyle
    LeKabyle     

    décidément les patrons des HCR veulent qu'on bossent gratuitement pour que eux se remplissent bien les pochent. Je vous rappelle que le L'UMIH est une organisation patronale!! voilà après la tva ils veulent que c'est le client qui payent leurs salariés.

Lire la suite des opinions (119)

Votre réponse
Postez un commentaire