En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Gare du nord, la tension était palpable mercredi soir
 

Le trafic des trains de banlieue et des grandes lignes a été fortement perturbé mercredi soir pendant plusieurs heures. Une série d'incidents ont bloqué des dizaines de milliers de voyageurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Eva Bekoume Schmitthenner
    Eva Bekoume Schmitthenner     

    J'y étais! Après 2h dans le RER B entre Gare du Nord et Stade de France, SANS AUCUNE ANNONCE DU CHAUFFEUR!!!!! les voyageurs ont décidé de quitter le wagon. Il faisait froid, il y avais des femmes enceintes, des enfants, il était 22h. Que voulait vous que les gens fassent??? Rester dans un wagon avec 3 cailleras? ou rentrer à pied? Le chauffeur je l'aurais bien frapper aussi, il n'a même pas eu la décence de passer une annonce pour témoigner d'un peu d'humanité!! Et la réponse au téléphone du service clients RATP "Nous n'avons pas d'infos, nous avons du travail, rappelez plus tard" -> MAIS QUELLE INDECENCE!!

  • lilicharlotte
    lilicharlotte     

    LA SNCF OU L’ART DE TRANSFORMER LES CONSEQUENCES EN CAUSES !!!!

    Petite réécriture de cet article de mauvais geek…. Faut sortir de ton bureau de temps en temps !!

    Plusieurs heures de perturbations et des voyageurs bloqués excédés... Le trafic du RER B et des grandes lignes au départ de la garde du Nord a été complètement interrompu à 20h20.
    L’interruption totale du trafic était du selon la SNCF : A une panne d’électricité à châtelet les Halles, un incident de caténaire, un malaise voyageur, au choix selon l’endroit où les passagers se trouvaient.
    "Après un incident caténaire sur la ligne du RER B, un certain nombre de passagers sont descendus sur les voies, ce qui a paralysé l'ensemble du trafic pendant une heure entre 21 et 22 heures", a expliqué un porte-parole de la SNCF ajoutant qu'une cellule de crise avait été ouverte.

    Le RER B est victime de perturbations systématiquement (historique sur rentreavectespieds.com) depuis des mois. Les clients de la SNCF, habitués de cette ligne sont de jours en jours et de semaine en semaine excédés par les retards, les suppressions, les interruptions de trafic.

    Mercredi soir, tous les RER B en circulation dans le nord de Paris se sont immobilisés pendant plus d’1 heure trente. Les deux sens de circulation ont été impactés, y compris dans le sens Paris-Banlieue très dense à cette heure là.

    Les voyageurs debout et compressés ont patienté pendant près de 1h30 avant que certains d’entre eux soient victimes de malaises et autres crises d’angoisse.
    Contrairement à ce que la SNCF a prétendu, il ne s’agit pas d’un incident qui devait impacté 150 personnes, puisqu’un seul wagon de RER contient 100 personnes dans le sens Paris-Banlieue, et qu’un RER compte 8 wagons. La multiplication par le nombre de RER immobilisé fait frémir.
    Après 1h30 dans la chaleur étouffante des wagons surpeuplés, sans climatisation, TOUS les voyageurs ont ouvert les portes et se sont échappés pour rentrer chez eux.
    Des gens de tous les bords, ouvriers, cadres, familles avec enfant, étudiants, voyageurs se rendant à l’aéroport avec leur valise, tous, et non pas « un certain nombre » ont quitté les wagons pour se rendre à la station la plus proche. Ils ont traversé les voix, les flaques d’eau sur des dunes de cailloux, en baskets, en chaussure de ville, en talons, certains avec des poussettes !!!
    La cellule de crise mise en place par la SNCF, composé de 2 ou 3 personnes les attendait devant le quai de la station en nous conseillant de faire attention en remontant sur le quai. 2 cars attendaient les centaines et centaines de passagers pour les ramener à bon port.

    Une habitante de la Plaine-Saint-Denis qui attend avec impatience l’ouverture de la station de métro Front Populaire en décembre 2012 !!!

  • Arnaud Rioult
    Arnaud Rioult     

    Des personnes sur les voies ? Vous incriminez les gens maintenant ? Mais de qui se moque t-on ?

    Je prends le RER B, direction Mitry-Claye, tous les jours pour aller et venir de mon travail.

    Hier soir, j'ai mis plus de 3 heures pour aller de Paris à Villeparisis alors que j'avais déjà peiné l'avant veille pour rentrer chez moi.

    A Aulnay sous Bois, en raison d'un incident technique (et un incident, 1 ! ), on a dû quitter la rame.

    On nous a indiqué qu'un autre train en direction de Mitry Claye était à l'approche. Nous avons emprunté cette rame qui bien logiquement s'est retrouvée totalement bondée.

    Nous somme repartis vers Mitry mais juste avant la gare de Sevran-livry, le train s'est arrêté parce qu'un autre train était stationné à quai.

    L'information qu'on nous a donné était qu'il y avait une panne d'alimentation ( et un 2e incident, 2 ! ), puis finalement un arrachage de caténaire en gare de Villeparisis.

    Pendant 1 heure et plus, nous sommes restés en pleine voie juste avant la gare de Sevran-livry.

    Quand une solution a été apportée, à savoir qu'on allait circuler sur les voies rapides, ils étaient selon les informations du traminot de notre propre train, à la recherche du traminot du train stationné à quai en gare de Sevran-livry, donc.
    Quand nous avons pu finalement entrer en gare de Sevran-Livry, notre train dans lequel nous sommes restés "en otage" était finalement terminus.

    Rechangement de train sur un autre quai.

    Le nouveau train, encore bondé, je me suis résigné à prendre celui qui était juste quelques minutes après. Je n'étais plus à ça près...

    Et heureusement, puisque ce nouveau train était au ralenti. près d'une demie heure pour aller de Sevran-livry à Villeparisis.

    Je suis parti à 17h, je suis arrivé chez moi à 20h15. Halléluia !

    S'il y a eu d'autres incidents après ceux que j'ai évoqué, je comprends parfaitement que les gens aient pété les plombs.
    C'est pas aux gens qu'ils faut en vouloir mais aux agents SNCF du RER B ainsi qu'à sa direction qui n'ont strictement rien à faire des incidents à répétition que nous subissons chaque semaine. Cela fait seulement 6 mois que j'emprunte le RER B. C'est une véritable catastrophe et un scandale pour le prix qu'on paie !
    Le ministère des transports devrait se pencher sur ce qu'on pourrait appeler " Le cas du RER B " en demandant une enquête sur ces "incidents" qui à mon sens sont beaucoup trop fréquents pour que cela ne soit pas voulu !

    Malgré ma colère encore présente, je tiens à remercier notre traminot qui a tenté de nous informer régulièrement sur la situation et de nous rassurer mais on sentait bien qu'il n'était sûr de rien. Il a fait comme nous preuve de beaucoup de patience.

  • Freed FromParis
    Freed FromParis     

    Le RER B c'est de pire en pire ! Hier j'ai du appeler une amie pour venir me chercher à Bercy, j'habite à Mitry !
    J'ai créé une page Facebook pour recenser les soucis du RER B : https://www.facebook.com/pages/RER-Boulettes/269707363149304

  • liloutika
    liloutika     

    Marre des galères sur ce RER c tjr pareil la ratp et la sncf se renvoie la balle... Pour ma part g été bloqué au moins 2h en gare de drancy et tt ca sans aucune explication - pas d'anonce ds les wagons du rer (le micro du conducteur était soit disant en panne) juste la petite voie mécaniques des annonces ratp qui nous annoncé que notre "train est maintenu à quai pour une durée indéterminée" merci pr l'explication.
    Résultat je devais me rendre a vert galant (récupéré ma voiture habitant gonesse mn mari ne pouvait pas venir me chercher) mais les trains s'arrété à aulnay (heureusment je connais la ligne de bus pr aller au vert galant)
    bref une vraie pagaille (le mot est faible) sans compter que je devais récupérer mes bébés de 2 et 3 ans qui ne pouvaient pas dormir chez mamie car plus de couches (ya d jours ou tt s'accumule) du coup je suis rentré à 2h à la maison et réveillé à 5H pr me reprendre le B ben oui à mn travail il ne veulent pas considéré les galères de tyransport comme heures sup par contre qd j'arrrive en retard tjr a cause de ce même RER g le droit au sermon...
    Je n'en peux plus de ce RER faut vraiment kil se bouge ok on a qlq news wagon mais si c pr avoir tjr les même galères c pas la peine....
    D animaux subiraient ca Brigitte Bardot viendrait à leur secours mais nous simples usagers du RER B vers ki nous tourner??????????????
    En bref un grand merci à la famille RATP - SNCF pr cette magnifique soirée
    .....................;A part ça je vais bien tt va bien..................

  • Le maquis de Grandrupt
    Le maquis de Grandrupt     

    Ha que c'est beau la privatisation!

  • Patrice Castel
    Patrice Castel     

    Voilà 3 jours de suite que les retards s'enchaînent sur la LIGNE K et RER B avec 02h00 de retard pour la soirée d'hier. Mon épouse me contacte hier vers 18h30 pour me signaler du retard sur son train LIGNE K. Elle décide de prendre le RER B et moi je me rends à la gare de MITRY CLAYE pour la récupérée. Entre temps les arrêts successifs et les retards s'enchaînent entre les différentes gares du parcours. Mon épouse me tient plus ou moins informée de la situation avec des informations au compte-goutte de la part de la SNCF et surtout des informations très floues de la part des agents. Vers 20H00 je suis entré dans la gare de Mitry Claye pour avoir plus de renseignements. Trois employées étaient présente, aucune d'entre elle n'était en mesure de me donner la moindre information sur le retard et sur la position des trains. Frustré je suis sorti et j'ai attendu comme des dizaines de personnes que le train de mon épouse arrive finalement vers 20h45 à la gare de Mitry Claye après plus de deux heures d'attente avec ma fille de 3 ans dans la voiture. Ces situations deviennent récurrentes et habituelles chaque années sur cette ligne, c'est inadmissible de vivre ces situations à répétition sachant que la carte orange ne cesse d'augmenter chaque année et qu'aucune indemnisation et qu'aucune n'excuse n'est faite aux passagers pour ces désagréments.

  • bletous
    bletous     

    Voici un témoignage :
    19:00 Je sors du travail
    19:30 arrivé a gare du nord , je monte dans le RERB .
    20:00 : plus de 15min a rejoindre La Plaine Stade de France(4min en temps normal) ou nous restons 5 bonne minutes.
    20:20 Après de nouveau une vitesse proche des 5km/h nous arrivons a la Courneuve
    20:50 Je decide de changer de train, pour prendre la ligne K (arrêté en face) en me disant que je gagnerai quelques minutes si il est direct.
    20:55 : Je me dis que j'ai de la chance le train part 3 min après etre monté dedans, pendant que je vois mon ancien rafiot resté au loin en gare.
    20:55 et 15 sec : Fausse joie , nous nous arretons 15 min après avoir fait 100m.
    21h20 : Arrivé en gare du bourget , ou un au fil des minutes le train se vide , n'ayant aucun autre moyen que d'attendre , on attend, on en profite pour discuter avec les rares voyageurs encore présents.
    22:00 Pareil mais avec encore moin de monde, n"anmoins la controlleuse nous informe, qu'il y a des bus de substitutions a partir d'aulnaies,
    23:15 Pareil mais avec toujours moins de monde
    23:20 Une des personnes avec qui je discutais nous a proposer de nous déposer a Mitry , son marie venait de faire 75km pour venir la chercher.
    23:32 : Arrivé a Mitry

    Donc merci a cette personne qui se reconnaitra, n'ayant plus de batterie, les taxis refusant tout simplement de nous emmener a la campagne, les bus inexistant, nous étions contraint de capituler.

    Et la vous me direz ouf arrivé, et bien non , j'ai du aller sur la Courneuve, chercher mon épouse qui était dans le train après moi après avoir récupéré mon vehicule.

    Nous sommes arrivé chez nous a 00h20

  • Evynrude
    Evynrude     

    Arrêtez de dire n'importe quoi !!! En ayant pris un RER à Châtelet à 18h30 je suis arrivée à Mitry à 21h05... Non seulement le problème se situait à Mitry mais n'oubliez pas que sur ce trajet se trouve la ligne K direction Crepy en Valois. Nous sommes des milliers à avoir été bloqués dans les trains où les gare.

Votre réponse
Postez un commentaire