Réquisition des bâtiments de l'Eglise : les associations mitigées

La proposition de Cécile Duflot a suscité des réactions mitigées au sein des associations sur le terrain.

M. T. (texte) | Mélanie Bertrand et Clément Dalmar (vidéo)
Le 03/12/2012 à 18:56

Logement : Duflot appelle à la solidarité de l'Eglise pour aider les plus démunis


Lundi, la ministre du Logement a indiqué avoir écrit une lettre à l'archevêché en vue d'obtenir des bâtiments "quasi vides" pour loger les sans-abris. "Je ne comprendrais pas que l'Eglise ne partage pas nos objectifs de solidarité", a ainsi commenté Cécile Duflot.

Le diocèse de Paris a aussitot rétorqué que l'Eglise "n'a pas attendu la menace de réquisition brandie par la ministre Madame Duflot pour prendre des initiatives".  Comment cette initiative est-elle accueuilie par les associations ? Voici leurs réponses.

• Un "pavé dans la marre" bénéfique, pour le DAL
Pour le porte-parole du DAL (Droit au logement) Jean-Baptiste Eyraud, la ministre du Logement a eu "raison". Il s'est réjouit d'un "pavé dans la marre" qui, l'espère-t-il, "réveillera des institutions un peu endormies".

• La Fondation Abbé Pierre renvoie l'Etat à ses responsabilités
Pas d'accord, selon Christophe Robert, de la Fondation Abbé Pierre. Pour lui, si l'Etat "en est à appeler l'Eglise ou à réquisitionner ceci ou cela", c'est qu'il "n'a pa su mettre en place une bonne politique du logement", et renvoie le gouvernement à ses responsabilités.

• Pour le Secours catholique, pas de polémique
De son côte, le secrétaire général du Secours catholique, Bernard Thibaud, a tenté de dépassionner le débat. Pour lui, ce n'est pas le moment de créer une polémique à l'heure où 133.000 Français dorment dehors : "On a besoin de la mobilisation de tous, administrations comme institutions privées, a-t-il déclaré. Et l'Eglise y a sa part."

Toute l'actu Société

La question du jour

Êtes-vous favorable au rétablissement de l'autorisation de sortie du territoire pour les mineurs?