En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les autorités tchétchènes nient l'existence de l'homosexualité dans leur pays.
 

La France a accueilli, ce lundi, le premier réfugié tchétchène homosexuel en raison des persécutions subies à cause de son orientation sexuelle. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Yuri Pojarski
    Yuri Pojarski     

    Pour se réfugier en France certains se mettraient sur le dos plus que ça!

  • Bergamote  1
    Bergamote 1     

    Ce qui n'est pas tolérable, c'est les exactions commises sur ces personnes au nom de quoi ? Ils et elles sont différents, je suis hétéro, mais si mes enfants avaient une autre orientation sexuelle, devrais-je pour autant les fustiger, les refouler, les bannir de ma vie ?

  • sylvie la
    sylvie la     

    bonne nouvelle et que les homophobes aillent se défouler ailleurs

Votre réponse
Postez un commentaire