Rentrée scolaire : quels changements cette année ?

24 heures après les professeurs, les élèves ont fait leur grand retour à l'école ce mardi matin. Une première rentrée du quinquennat Hollande, placée sous le signe de la rupture avec l’ère Sarkozy.

Adrienne Sigel
Le 04/09/2012 à 9:00
Mis à jour le 04/09/2012 à 14:48
12,1 millions d’élèves sont attendus sur les bancs de l’école ce mardi (Gérard Julien - AFP)

Effectifs, dates des vacances et formation des professeurs débutants : quelques changements notoires viennent marquer cette rentrée 2012. Le détail, point par point.

Combien d’élèves attendus ?

12,1 millions d’élèves retournent sur les bancs de l’école ce mardi, soit quelques milliers de plus que l’an passé. Parmi eux, 6,7 millions sont scolarisés en primaire, 5,4 millions au collège et au lycée. De leur côté, ce sont près de 850.000 professeurs qui ont repris le travail ce lundi, pour une journée de pré-rentrée consacrée à la distribution des emplois du temps et à la prise de contact entre nouveaux collègues.

Sur le réseau social Twitter, quelques-uns d’entre eux se sont d'ailleurs employés à live-tweeter ce premier jour, sous le hashtag (mot-clé) "LiveRentrée" afin de retransmettre l’ambiance :

Combien de postes en moins ?

Pour la sixième année consécutive, la rentrée, préparée par l’ancien ministre de l’Education nationale Luc Châtel, se fait avec moins de personnels : 13.000 suppressions de postes, dont 4.700 dans le primaire. A noter cependant que la gauche a réinjecté mille postes de professeurs des écoles dans le cadre du plan d’urgence adopté en juin pour cette rentrée 2012.

En déplacement hier, lundi, au collège Youri-Gagarine de Trappes, dans les Yvelines, François Hollande a souligné que "chaque rentrée constitue un véritable défi", en référence à ces 13.000 postes en moins, tout en assurant que "ce défi sera relevé". Pendant le quinquennat Sarkozy, la droite a programmé 80.000 suppressions de postes dans l'Education. François Hollande, qui l'a érigé en priorité des cinq années à venir, a promis à l'inverse d'y créer 60.000 postes.

Quand débuteront les vacances d’été ?

La fin des classes déborde encore un peu plus sur le début de l’été. Fixée au 6 juillet 2013, la date de départ en vacances est reculée de deux jours supplémentaires par rapport à l’an dernier, où les élèves avaient pu partir le 4 juillet. Les vacances de la Toussaint sont en revanche portées à deux semaines pleines, pour "permettre un véritable repos au cours du premier trimestre", selon le ministère de l’Education nationale.

Quelles mesures pour les professeurs débutants ?

Parmi les principaux changements de cette rentrée : le rétablissement de la formation initiale pour les enseignants débutants. Une grande réforme prévoyant une formation continue devrait suivre. Depuis 2010, à l’initiative de l’ancien gouvernement, les jeunes professeurs étaient en effet directement jetés dans le bain, sans avoir reçu une formation pédagogique préalable, en raison de la suppression de l'année de stage.

Sur son site, le ministère de l’Education nationale évalue à 70 % les nouveaux enseignants qui se retrouvaient à plein temps devant leurs classes, "sans véritable formation pédagogique et sans avoir jamais été en situation pratique devant des élèves".

Dès cette année, il leur sera possible d’enseigner trois heures de moins par semaine afin de recevoir une journée de formation hebdomadaire. Seule condition : que leur remplacement soit assuré. Chaque professeur stagiaire devrait bénéficier d’un tuteur, chargé d’encadrer le jeune enseignant durant toute l’année.

Enfin, les enseignants débutants ne devront pas être affectés dans une classe de CP. Cette classe, considérée comme "une étape clé dans l’acquisition des fondamentaux et le développement psychologique de l’enfant" par le ministère de l’Education nationale, sera exclusivement confiée à des enseignants expérimentés.

Toute l'actu Société

La question du jour

Cure d'économies: le gel du point d'indice des fonctionnaires est-il justifié?