En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Manifestation du mouvement des "Bonnets rouges" à Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, le 1er mai dernier.
 

Proches ou membres du collectif anti-écotaxe breton, les prévenus devaient être jugés ce jeudi pour "association de malfaiteurs" en vue de la destruction d'un portique. Le procès a finalement été reporté, pour la deuxième fois, en septembre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • redeemer76
    redeemer76     

    "On a affaire à des jeunes excédés, qui n'ont pas d'avenir" ...

    bah oui ils ont raison !!! cassons tout en france !! ca va arranger les choses ...et laissons les honnetes travailleurs rembourser ce vandalisme par l'augmentation des impots locaux ...ca passera innapercu

    si comme ils le disent ces bonnets rouges assument leurs actes ....qu'ils assument leur peine ! ...

  • boris2749
    boris2749     

    En prison les destructeurs de l'argent des français.

  • Lhabit En Fleur
    Lhabit En Fleur     

    mais qu'attendons nous pour juger montebourg responsable de la fermeture de florange et de bien d'autres ?

Votre réponse
Postez un commentaire