En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Remise en cause des raisons de la catastrophe azf
 

Une fuite de carburant de fusées, survenue sur le site voisin d'AZF, serait à l'origine de l'explosion de l'usine chimique toulousaine qui avait fait 31 morts en septembre 2001, selon un article à paraître mercredi dans Sud-Ouest.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • clou de girofles
    clou de girofles     

    pourquoi ne parle t-on pas du cadavre non réclamé à la morgue de purpan d'un musulman portant comme les kamikazes plusieurs couches de sous vêtements avant de se faire sauter qui à été récupéré sur les lieux de l'explosion ???
    à l'époque certaines personnes avait évoqué cette hypothése mais trés vité étouffé....par les médias ?

  • HENRI9
    HENRI9     

    ...en milieu humide, par exemple un rat crevé où simplement un gros insecte, avec effet associé de confinement thermique au sein de la matière (c'est le modèle "tas de fumier trop gros"). La réaction s'auto-stimule par l'élévation de température et par l'effet de confinement. Et vous n'ignorez certainement pas que le nitrate d'ammonium est le plus sensible des nitrates alcalins classiques (T° de décomposition vers 180°). Ceci n'est qu'une hypothèse bien sûr, mais a-t-elle été testée sérieusement? Vous me direz : avec un terroriste où une forte décharge électrique, on se prend moins la tête...

  • HENRI9
    HENRI9     

    ..., et la thèse de l'attentat n'est pas à exclure, mais est-ce vraiment dans ce sens qu'il faut chercher? Ce n'est certainement pas un terroriste supposé qui a stocké 300 tonnes de produit explosif dans cette zone de stockage, et qui a installé des immeubles d'habitation à l'intérieur du rayon d'impact potentiel. Il est tellement pratique de nous dire : "hop, c'est un attentat, où un coup de foudre, où un arc électrique...circulez, il n'y a rien à voir..." Pour avoir pratiqué longtemps dans ce domaine, je persiste à penser que dans l'analyse de l'évènement,le mélange des genres est astucieusement utilisé afin de brouiller les raisonnements des uns et des autres. Et je m'élève contre ce qui est à mes yeux une manipulation de l'opinion. C'est la moindre des choses à faire en mémoire de ceux qui ont péri où qui souffrent encore dans leur chair. Mais tout ceci n'est que ma façon de voir et n'engage bien sûr que moi.

  • Jeff E.
    Jeff E.     

    Pour info, personne n'a réussi à modéliser et reproduire l'explosion en laboratoire !
    La seule solution était un apport d'énergie extérieure (type arc électrique ou explosion primaire !).
    Tous les professionnels compétents du secteur des risques industriels le savent.

  • mariejo
    mariejo     

    dossier classé "secret défense" ! étrange et la thèse de l'attentat est évoquée car on était juste après le 11 septembre !!! je crois à cette possibilité ...

  • cassandre58
    cassandre58     

    Quand est-ce que les enquêteurs feront leur 'coming out' pour révéler les consignes, empêchements et autres bâtons dans les roues qui les ont 'orientés' vers une culpabilisation obligatoire du méchant capitaliste TOTAL...ou alors c'est qu'ils sont vraiment mauvais, ils devraient regarder les séries policières américaines!

  • berfili01
    berfili01     

    Un représentant de commerce,
    capable de se déplacer ... rapidement.

  • pas les fachos
    pas les fachos     

    11 ANS de mensonge d'état, comme toujours... La compétence n'est pas en cause, mais les rapports qui disent les vérités qui dérangent !sont détruits ou bloqués. Comme pour KARACHI, et autres affaires de la SARKOZIE?,CHIRAQUIE, MITTERANDIE!!!
    lA fRANCE EST DEVENUE une république Banannière, bientôt pire que les états les plus corrompus d'Asie, D'Afrique ou deAmérique de DUS. Il serait temps que les pauvres moutons de français en prennent conscsience au lei de se vauter dans l'autosaatrisfaction et la réisgnations

  • douze
    douze     

    Comme a dit le grand Jacquouille" ne me parlez pas d'attentat ".

  • raimu 13
    raimu 13     

    Cette affaire AZF n'aura jamais de fin, car personne ne veut payer ni les dégâts ni les morts ni les blessés. Les toulousains victimes sont menés en bateau...L'Etat, Total et les Assurances sont complices pour ne rien payer.Le prochain coupable ce sera la 5ème colonne, comme en 1945 .Ne riez pas, vous n'avez encore rien vu ni entendu .

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire