En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des policiers le 2 novembre 2014 place Stalingrad à Paris, à l'occasion d'une manifestation en hommage à Rémi Fraisse.
 

Le patron des gendarmes affirme dans Le Parisien samedi que 23 grenades du type de celle qui a tué Rémi Fraisse ont été tirées la nuit du drame sur le site du barrage contesté de Sivens, dans le Tarn.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • AgentK3
    AgentK3     

    23 grenades offensives tirées la nuit de sa mort... Lui il a tiré le gros lot...

  • beaudolo
    beaudolo     

    Je pense qu'il faudrait retirer non seulement toutes les armes aux policiers mais également leurs boucliers et leurs casques avec lesquels ils pourraient blesser les manifestants!

  • beaudolo
    beaudolo     

    Je pense qu'il faudrait retirer non seulement toutes les armes aux policiers mais également leurs boucliers et leurs casques avec lesquels ils pourraient blesser les manifestants!

  • dacatoro
    dacatoro     

    Combien de cocktails "molotov" ,de boules pétanque, de pavés, etc... ont été balancé sur les forces de l'ordre ???? Arrêtons de défendre tous ces petits C..s d' anarchistes !!!

    popoA
    popoA      (réponse à dacatoro)

    J'ai pas vu d’haltérophiles dans les manifestants, ou alors les boules de pétanques et les pavés poussent dans les bois, faut pas s’étonner avec les fn, personnages avec beaucoup d’imagination, pauvre monsieur vous êtes à paindre

  • dacatoro
    dacatoro     

    On interdit les manifestations d'extrème-droite mais on laisse, malgré les arrêtés préfectoraux, ces anarchistes d'extrème-gauche tout casser et bruler les biens des honnêtes citoyens ?? Qelle lacheté de la part de nos politiques ! C'est bien le reflet de ceux qui nous dirigent ! Et nous, braves gens, quand allons-nous, nous aussi, tout casser dans ce pays qui va droit dans le mur....????

    popoA
    popoA      (réponse à dacatoro)

    Contre une manifestation d’extrême droite c'est le fusil à pompe 9, 12 ou 24 grains, au choix, et si on me demande de participer je le fait avec plaisir et bénévolement

  • Jean Aimarre 2.0
    Jean Aimarre 2.0     

    Le nombre de "grenades" lancée s'explique et est justifié par le nombre d'assauts qu'ils ont dû subir et démontre la violences à laquelle, les forces de l'ordre ont du faire face.

  • lazareto
    lazareto     

    Le directeur de la gendarmerie ne devrait même pas répondre tous ces cons çà les instruit.

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    23 Grenades n'étaient PAS SUFFISANTES- Ils sont encore là!

    black manba
    black manba      (réponse à CogitoErgoSum)

    ça prouve bien que c'était bien des OF qui sont inoffensives, sauf si le gaucho avait des explosifs dans sa musette,,,

  • valgego
    valgego     

    23 grenades , tirées la nuit pour se défendre des agressions d'une bande d'excités et que force reste à la loi , ne prouve qu'une chose : la violence des extrémistes soi-disant pacifistes à des heures où tous les courageux se reposent de leur journée de travail . Pauvre jeunesse , qui n'a pas compris qu'elle était manipulée par d'anciens soixante-huitards vivant de sa crédulité ,comme des bourgeois nantis , aux crochets de la société

  • Maxoue
    Maxoue     

    Il y a moins de parti pris pour le sergent chef tué il y a 15 jours au mali,pourtant il a bien mérité de la nation ,mais cela n’intéresse ni les médias ni les politiques

    pierrot14
    pierrot14      (réponse à Maxoue)

    Ainsi que le policier en moto tué délibérément par des délinquants !!!

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire