En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

NANCY (Reuters) - Le parquet a requis vendredi la relaxe de l'ancien directeur de la maison d'arrêt Charles III de Nancy (Meurthe-et-Moselle), jugé...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Rollon14
    Rollon14     

    Le vrai coupable n'est pas le directeur de la prison, qui gérait sans doute la pénurie comme il pouvait, mais bien le pouvoir politique, de droite comme de gauche, qui ne fait strictement rien depuis des années pour lutter contre la surpopulation carcérale.

Votre réponse
Postez un commentaire