En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Souvent relogés loin de leur lieu de travail, les bénéficiaires du DALO sont contraints de refuser le logement proposé
 

Près d'une personne sur 5 qui fait valoir son droit au logement opposable (DALO), refuse la proposition de relogement qui lui est faite. Explications.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • lanou
    lanou     

    j'ai fait tout se qui etais possible pour avoir un appartement ( dalo, accord colectif, une demande en mairie depuis 5 ans) héberger en chrs depuis 3 ans pour violence conjugal, mére de 3 enfants. et voila que le dalo se reveille enfin!! une proposition a 2 rue de mon ex bourreau, et je ne peut même pas refusée se logement!!! mais quel honte!!!!

  • mrynad
    mrynad     

    bonjour alors moi je suis en couple avec un enfant(de 2ans) a charge dans un t1 de 30m² et mon dossier était refuser par motive que je suis locataire d'un organisme hlm et c a eux de nous reloger je suis en demande de mutation(recherche de t3 n importe ou !!) depuis 2ans et j'ai déposer 6 autre demande de logement (le sial était accepter) et depuis ont a même pas une seule proposition même pas une ont exige rien et ont est prés d'aller n'importe ou!!!!!!

  • karpat81
    karpat81     

    23% c'est presque 4 sur 5 qu'on loge!
    je suis d'accord avec toi sur le grand nombre de loi pourri par l'incompétence de nos gouvernants , mais là c'est du pessimisme excessif!

  • DianeF 76
    DianeF 76     

    Je suis handicapée moteur, je marche dificillement et pas trés longtemp. Rouen Habitat qui s'occupe des logement sociaux de la ville de rouen, ma fais des propositions de logements
    1- Pour acceder à ce logement rue docteur paul helot, toutes les routes et chemins sont en cote et en zigzag
    2- loué à 480 euros, alors que nous n'avons que 650 euros pour 3, dont un enfant de 5 ans
    3- des escalier pour accédé à l'apparte

    Tous ces logement loin des centre hospitalier et des médecins, des pharmacies, des médecins spécialiste, des commerces etc...
    Moi je suis étonné qu'aucune logement adaptée ne me soit propossé en 5 ans (J'attend toujours d'ailleur)
    Je crois que que l'article L411 du code de la construction et de l'habitation n'est pas respecté
    Car les service HLM dois proposé des logements ADAPTE à la situation du demandeur

  • Chantesse
    Chantesse     

    Et OUI, ces personnes ne sont pas des personnalités politiques : qui ont un chauffeur ou un deuxième logement professionnel !!!!!
    A chacun son niveau....
    Mais il est vrai que nos hommes politiques vivent sur une AUTRE PLANETE !!!!!

    BONNES FETES DE FIN D'ANNEE

  • Occitanlibre
    Occitanlibre     

    L'écoute des besoins de ces pauvres gens n'est pas suffisante, les critères de recherche mal adaptés. Encore une loi qui tombera à l'eau par incompétence de ceux qui sont là pour l'appliquer!

  • chritianjean
    chritianjean     

    si vous voulez je m occupe de vous loger et la on verra bien si vous serez d accord et si tout les criteres vous conviendront

Votre réponse
Postez un commentaire