En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les deux habitantes de Bollène, Vaucluse, pourront bien se marier le 10 septembre dans leur commune.
 

La maire d'extrême-droite, opposée au mariage homosexuel, refusait que l'union de deux jeunes femmes soit célébrée, par elle comme par un conseiller municipal, au nom de sa "conscience".

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • RawSpace
    RawSpace     

    Oh, cette maire peut se réclamer "objecteur de conscience", mais qu'elle ne s'étonne pas si l'état entre en action afin de faire respecter cette loi, laquelle, je le rapelle, n'est ni dangereuse pour les humains ou les libertés fondamentales, ni injuste.

  • Koulou
    Koulou     

    On peut egalement etre pere et maire mais aussi mere et maire sans etre homosexuel.
    Bah c'est complique tout ca

  • calentita
    calentita     

    Les objecteurs de consciences existaient bien.

  • RawSpace
    RawSpace     

    Hmm, deux pères ou mères sociaux, c'est certains, mais rien n'a changé du point du vue biologique, donc je ne vois pas en quoi ceci serait "contre-nature" (d'ailleurs, si vous pouviez définir le concept de "nature", ça serait bien, parce que selon moi, tout ce que nous faisons se trouvant dans le même univers, tout ce que nous faisons est "naturel", mais peut-être en avez-vous une autre définition, d'où ma question). Pour le reste, oui, les médias en font peut-être un peu trop avec cette loi, maintenant qu'elle est passée. M'enfin, ceci reste un fait divers, peut-être trouvent-ils qu'ils n'ont rien de mieux à dire ... Bof, je pense que le concept d'un cas de conscience ne doit jouer que lorsque des vies humaines ou bien des libertés fondamentales sont en jeu, ce qui n'est pas le cas ici, où cette "liberté de conscience" et de ne pas appliquer les lois française serait basée uniquement sur des opinions subjectives (bien souvent religieuse, d'ailleurs). Donc fuck la "liberté de conscience" des maires contre le mariage pour les couples de même sexe, ce concept n'existe pas/n'a pas de légitimité à mon sens.

  • RawSpace
    RawSpace     

    KRUEB.

  • mamily
    mamily     

    les médias feraient bien d'arrêter de faire monter la mayonnaise avec ce mariage homo !!! puisque le préfet peut intervenir qu'il intervienne c'est son boulot et que les maires qui sont contre cette loi Taubira fassent jouer leur droit de conscience c'est normal !!! on a le droit d'être contre cette loi qui nous mène à des situations invraisemblable contre nature un enfant aurait 2 pères ou 2 mères !!!! moi non plus je ne marierai pas ces gens là si j'étais maire !!!! et la France qui jusque maintenant était un pays ou l'on avait le droit et la liberté de penser plonge à grand pas vers une société sans valeur sans morale

  • Koulou
    Koulou     

    BEURK !!!

  • Chasch
    Chasch     

    baalounet ta vie a changé depuis que la loi est passée? Fais tu pipi tout bleu? Non, alors ferme ta gueule sur ce sujet tu nous a assez saoulé avec tes conneries!

  • RawSpace
    RawSpace     

    Source pliz ?

  • RawSpace
    RawSpace     

    Euh, je vois pas comment ton analogie du shérif fonctionne : je trouve légitime d'arrêter quelqu'un qui attenterait aux droits d'un autre. Mais ici, justement, je pourrais affirmer que, en tout cas légalement parlant (oui, je sais, ça m'arrange, mais j'aurais pu tout aussi bien dire légitimement, cf plus bas), ce couple à le droit de se marier dans la commune où il réside, et la mairie est tenue par la loi de les marier s'il en fait la demande. Donc, si l'on appliquait ici ton analogie, légalement parlant, c'est la maire que l'on devrait "arrêter", non ? Par ailleurs, je suis d'accord pour dire que c'est dégueulasse de prendre tous les gens pour des cons, notamment en dissimulant des faits/des vérités, ou bien en ne prenant pas le temps de répondre de manière logique à leurs questions/objections. Donc si l'on me montre de telles instances d'"actions dégueulasses", je suis prêt à les dénoncer avec vous.

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire