En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
FRANCE, Nantes : People demonstrate for the reunification of the Loire-Atlantique department to the region of Brittany on September 27, 2014. For the third time since April, supporters of a reunification of Brittany demonstrate on September 27 in Nantes, mobilizing massively as debates on territorial reform launched by the government are to resume. French President Francois Hollande proposed on June 3, 2014 that the number of French mainland regions could be reduced from 22 to 13 in order to cut public expenditure. If the project is adopted by Parliament, Loire-Atlantique would not merge with Brittany. AFP PHOTO / JEAN-SEBASTIEN EVRARD
 

Ce samedi s'est tenue la mobilisation la plus importante depuis le lancement du débat sur la réforme territoriale par le gouvernement, qui doit reprendre dans quelques semaines. Plus de dix mille Bretons sont descendus dans la rue pour réclamer son rattachement à la Bretagne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • gussaoc
    gussaoc     

    L'union fait la force mais si vous faites de "vos spécificités " un point central de convergence c'est comme si vous demandiez à chacun ce qui le caractérise!! ce n'est plus de l'union c'est de la division. Il faudrait peut être rappeler à ces braves gens qui défilent avec des lunettes noires ( c'est la mode même lors des fest noz) que la réforme territoriale a pour objectif de construire des zones et pôles économiques viables par de reprendre l'écriture de notre histoire avant 1789!!! Car biensùr il vous parleront de l'Europe avec des trémolos dans la voix et l'union de ci et l'union de là, alors qu il ne sont même pas capable de de" mariés" avec leur plus proches voisins avec qui il ont une histoire plus récente commune. Bon à par cela je me rappelle cette fameuse citation du grand Charles: " Et si il ne reste qu une province à la France cela sera l'Auvergne parce que personne n'en veut". Normal , nos bougnats, ils n'ont pas d'état d'âme, pas besoin de se sentir francais car depuis VERCINGETORIX ils sont l'âme et le coeur de l'union de tous les Francais. il suffit d'aller en limite des départements limitrophes pour s'entendre dire par beaucoup de gens qu ils sont Auvergnats. Et c'est vrai , ils ont le coeur l'ame, l'esprit, cela sent le peuple même si ils ne sont pas des bavards!!! ce sont des besogneux des dures à la tache. Prêt à accueillir dans leur sein les autres et cela depuis 2000ans. Alors que pour nos bretons c'est tout le contraire. Pour les costarmoricains et morbihanais les gens de l'ille et vilaine sont pas vraiment bretons. Et les finistériens se sentent plus bretons que leurs voisins départementaux. Non sérieux!! j'aime leur dire que après Camaret: " plus bretons qu eux se sont les poissons"!!!.

  • Bill appelez moi Bill.
    Bill appelez moi Bill.     

    Vive la Bretagne !!! Vive Nous! et merci les Bonnets Rouges ! Vive C.Troadec !!

  • R.I.P
    R.I.P     

    Moi j'aime plus on avance plus on revendique nos origine nos terroir ou notre région alors qu'en haut il veulent un mélange européen trop fort .

  • lesemian
    lesemian     

    Et sinon pour la capitale de cette nouvelle Bretagne, ce sera quoi : Rennes? Nantes? Ou une bonne baston de rue pour la désigner ?

    Hybow
    Hybow      (réponse à lesemian)

    Le parlement restera à Rennes.

  • boris2749
    boris2749     

    Le mal français avoir une identité.
    On a d'abord celle du quartier, puis de la ville, du département de la région et enfin celle du pays, celle de l'Etat duquel on attend tout.

  • boris2749
    boris2749     

    Ce régionalisme est un combat d'arrière garde.

  • saudadinh
    saudadinh     

    mais enfin même avec son chateau des ducs, on a peine a se sentir en Bretagne à Nantes, le regionnalisme Breton m'est sympathique sauf quand il vient coller ses stickers "Breizh" sur des poteau à nantes. je ne suis pas militant d'un régionalisme nantais, je m'en fiche, comme pas mal de nantais, voilà c'est sans doute ça la différence;-: on est nantais ou pays de loire et on s'en fout, les bretons sont breton c'est d'une importance capitale pour eux.

  • yin yang
    yin yang     

    Les combats régionalistes, surtout en ce moment, j'ai du mal à comprendre...

    seurf
    seurf      (réponse à yin yang)

    Apparemment il y a beaucoup de choses que tu ne comprends pas

  • clovis
    clovis     

    De tout coeur avec vous les celtes !

Votre réponse
Postez un commentaire